MARCIEN TOWA

Fin des années 60. Yaoundé. Le Président Ahidjo décore des enseignants de l’Université Fédérale du Cameroun. Stupeur , il n’y a que des français sur la liste des récipiendaires, il demande au ministre Eteki Mboumoua de lui trouver un camerounais sur le champs. Et le ministre de lui souffler il y a le jeune philosophe , Marcien Towa… Et c’est ainsi que Marcien Towa, surpris, fut décoré par Amadou Ahidjo !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s