LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS DE MON PAYS.

MESSIEURS QUI GOUVERNEZ NOTRE BEAU PAYS.

 

Je n’ai pas voté pour vous mais en tant que Camerounais, j’ai accepté le verdict des urnes et le choix d’une majorité de mes compatriotes.

Je n’avais aucune animosité envers vous, mais la manière dont vous traitez le peuple, parfois d’une façon virulente, me donne envie de défendre « les plus faibles ».

JE N’AIME PAS L’INJUSTICE.

C’est parce que l’injustice me révolte viscéralement que je vous demande aujourd’hui de démissionner, et ce quel que soit votre parti.

Parlons un peu de notre président.

Bientôt 36ans au pouvoir.

Quel est son bilan ?

Qu’a t’il réalisé d’extraordinaire ?

Quel rang occupe le Cameroun dans le concert des nations ?

Où va l’argent de notre Pétrole ? De toutes nos ressources ?

Pourquoi refuser-t-il de déclarer ses biens, ceux de sa famille de son entourage et de ses ministres et amis ?

Pourquoi toujours modifier la constitution pour s’éterniser au pouvoir ?

 

QUE DE RATÉS. A TOUS LES NIVEAUX !

 

C’est une première. Aucun président en Afrique n’a eu autant de zéros pointés.

Chers dirigeants, vous avez divisé les Camerounais sur tous les sujets de société.

Vous avez aggravé le chômage, vous avez littéralement saigné à blanc les classes moyennes qui croulent sous des impôts qui les asphyxient.

Vous avez décrédibilisé notre pays aux yeux du monde entier.

Vous avez nommé des ministres qui passe leur temps à se servir et ont oublié de servir le peuple.

Vous avez entravé la liberté d’expression à plusieurs reprises.

Les journalistes ont été emprisonnés et tués sous votre règne.

Vous nous avez menti et manipulé pour vos propres intérêts.

Vous nous méprisez, nous qui sommes le fondement de la république.

 

LA GUERRE DE MANIPULATION

 

Chers dirigeants, rappelons maintenant que VOUS avez créé le tribalisme pour diviser les camerounais.

Vous avez favorisé l’insécurité, cette brèche par laquelle notre pays est attaqué par la nébuleuse BOKO HARAM.

Vous avez créé le chômage pour voir les jeunes fuir le pays…

La liste est trop longue.

Tout ça sous le symbole de la démocratie, mais quelle démocratie ???

 

CHÔMAGE

 

Pendant que le peuple se meurt sans savoir de quoi demain sera faite, l’avenir se construit avec des millions de chômeurs.

De votre côté, mes chers dirigeants de tous bords, vous vous contentez de grands discours offrant des solutions auxquelles nul ne croit plus, à l’exception peut-être de quelques Camerounais qui croient sans doute également encore au Père Noël et aux miracles.

Je vous adresse donc ce cri d’alarme : en tuant le Cameroun, en confisquant l’avenir et l’espoir de tout un peuple en prétendant tout réglementer, jusqu’aux cris du cœur et aux larmes d’émotion, vous allez tuer la meilleure partie du Cameroun, celle qui s’exprime par le volontariat.

En décourageant les Camerounais, vous allez priver le Cameroun de tout un monde qui génère une économie puissante et riche de nombreux emplois.

Votre vocabulaire est fait de mensonges, de menaces, d’intimidations, de mépris sur fond d’humour insipide.

Mais bon sang, je n’ose pas croire que vous ayez pu oublier ce que vous êtes : vous n’êtes que des élus, vous êtes donc supposés être les premiers serviteurs de la Nation.

Votre mission est de rassurer.

Non de chercher à intimider, humilier et diviser.

 

Vos électeurs, ces alliés jadis si fidèles et si loyaux doivent à présent apprécier la place et le rang que vous leur accordez…

Je suis Camerounais, je me réfère souvent à de grands auteurs de la langue française. Je partage donc avec vous, les décideurs de notre nation, cette belle citation de Jean Jaurès :

« L’effort humain vers la clarté et le droit n’est jamais perdu ».

Faîtes donc l’effort de respecter vos engagements.

Autrement, le réveil risque d’être brutal.

Salutations patriotiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s