CHRÉTIENS DU CAMEROUN, METTONS-NOUS EN GUERRE CONTRE LES ÉGRÉGORES!

Ce régime Biya débuta sa satanisation avec l’assassinat de l’abbé Joseph Mbassi, directeur de publication de l’Effort camerounais, tué le 26 octobre 1988 et son corps mutilé, le père Bernabe Zambo, le prêtre de la paroisse de Mbang à Bertoua (1989), le père Anthony Fonteh, directeur de Saint Augustine College Nso (1990), Mgr Yves Plumey, évêque émérite de Ngaoundere (1991), le père Engelbert Mveng trouvé dans sa chambre dans un bain de sang (1995), le père Appolinaire Ndi tué (en 2001) à Nkolndongo Yaoundé, Frère Anton Probst de l’Ordre Clareti, tué (2003), le père Joseph Yamb, prêtre du diocèse d’Eseka, trouvé étranglé, Sœurs Germaine Marie et Marie Leonie, toutes de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur, toutes tuées (1992). 
Après plus de trois millions de camerounais innocents assassinés en trois décennies d’un règne désastreux, il est entrain de se clore avec l’assassinat il y’a dix jours d’Armel Djama, nouveau recteur du petit séminaire de Bafia, et maintenant son évêque et parrain, Monseigneur Jean- Marie Benoît BALLA, disparu depuis hier, et reste introuvable avec le mot «Je suis dans l’eau» dans sa voiture abandonnée sur le pont d’Ebebda sur le fleuve Sanaga.. 

Il est difficile de croire qu’un serviteur du Christ, un envoyé de Dieu, puisse commettre le meurtre de sa propre personne (suicide) ou tout autre meurtre, en violation du commandement dans Exode 20:7, à moins d’avoir été un faux chrétien.

Les assassinats commis par le régime, dans l’ombre, dans les ténèbres, contre des personnes faibles et sans défense, portent la marque du diable. Ce sont des enfants et des femmes qui sont enlevés, tués et dépouillés de leurs organes, mon cousin maître Toussaint Ngongo Ottou qui est comme Joseph Mbassi attaqué et tué par les gros bras d’Omgba Damase, ami et exécuteur des oeuvres basses de Paul Biya y compris le formation des milices terroristes tribales beti Nkul Nnam et Café, l’assassinat des 9 jeunes de Bépanda et des milliers d’autres citoyens sans défense lors des «commandements opérationnels», l’assassinat des jeunes manifestants non armés de février 2008 comme ceux des «villes mortes», des universités de Buéa et Yaoundé, comme ceux du Cameroun occidental anglophone aujourd’hui. Tous ces assassinats portent tous la marque de la lâcheté, celle de l’exécution des personnes faibles et sans défense.

Même au front de guerre de l’extrême-nord, pendant que nos vaillants soldats affrontent des terroristes dont ils ignorent tout, des témoignages vivants font état de plusieurs assassinats lâches de nos fils par les terroristes au sein de l’armée camerounaise et de la vente de leur organes. 

Un monstre sans contrôle se trouve au Cameroun, à la tête de l’État, qui se nourrit du sang de nos concitoyens. Les membres des cercles occultes du régime le présentent comme un égrégore appelé «nnom ngui», un terme beti qui veut dire le gorille mâle. 

L’égrégore n’est cependant rien d’autre qu’un regroupement de démons, invoqués par les sorciers pour habiter soit une personne soit un espace spirituel. Les Écritures saintes évoquent un égrégore, qui répond au Christ: «Légion est mon nom, car nous sommes plusieurs» (Marc 5:9).

Les sorciers organisent des légions de démons, des égrégores, sous forme de monstres de tous genres voulus, dont les plus connus dans les Saintes Écritures sont Léviathan, Béhémoth et Ziz. Ce sont tous des machines de destruction, des constructions aux images de Lucifer.

Chrétiens du Cameroun, n’oubliez pas la Parole: «celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde» (1 Jean 4:4). Cette Écriture parle du Saint Esprit de Yahweh, devant qui aucun monstre, aucune légion, aucun égrégore ne peut lever la tête. Aucune puissance du monde, aucun «nnom ngui» ne peut résister à la puissance du Saint Esprit. Vous avez le pouvoir du Saint Esprit, que vous n’appelez malheureusement pas au secours devant le désastre sanguinaire ambiant.

Prenez cependant garde de ne pas confondre le Saint Esprit avec les anges ou tout autre esprit estimé «bon» ou «saint», mais qui n’est pas l’Esprit de Yahweh.

Chrétiens, et particulièrement vous qui êtes baptisés et oints du Saint Esprit, invoquez la seule Puissance qui peut détruire le monstre qui dévaste notre société!

PRIONS ET APPELONS LE SAINT ESPRIT CONTRE L’EGREGORE, CETTE LEGION DE DEMONS APPELEE NNOM NGUI, QUI NE CESSE DE MANGER NOS ENFANTS, FEMMES ET FILS!

Ndzana Seme, 1er Juin 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s