CLAUDE ABATE PLUS PUISSANT QUE PHILEMON YANG ET MARCEL NIAT

Je fais allusion au pouvoir clanique, déjà dénoncé par un patriarche du Mfoundi. Les vrais tenants du pouvoir au Cameroun ne sont pas ceux-là qu’on croit.

PHILEMON YANG et MARCEL NIAT(pour prendre que ces exemples) ne sont que des anglo-bami de service. Ils ont beau trôné à la primature et au sénat ; mis ensemble leurs vrais poids respectifs ne valent rien à côté d’un tribaliste congénital évoluant hors du circuit légal.

Ces derniers sont prêts à effacer de la carte du Cameroun tous ceux qui ont le malheur de dire que le régime RDPC n’est plus apte à continuer et que son chef, rongé par la sénilité et les problèmes de famille mérite un repos.

Ce CLAUDE ABATE, puisqu’il s’agit bien de lui, fou de notre roi de plus en plus fainéant, a le mérite de confirmer dans son style arrogant cette réalité qui a court au Cameroun depuis une trentaine d’années: un pouvoir parallèle, tribaliste, aux mains de faucons extrémistes et prêts à tout pour conserver les privilèges inhérents (police armée, gendarmerie et autres secteurs juteux et de souveraineté massivement occupés par des FRERES/SŒURS des villages BULU au détriment du fameux « EQUILIBRE REGIONAL » tant vanté).

CLAUDE ABATE déguisé derrière une fausse identité sur les réseaux sociaux (Claude Dany) et une fausse image est l’éternel porteur du maillot jaune de l’extrémisme et de la violence verbale à l’endroit des Camerounais qui ne pensent pas comme lui : les formules chocs tels talibans, tête de bouc entre autres sont des expressions qu’il emploie pour désigner ses contradicteurs. Passons.

C’est désormais clair que notre « philosophe » de haut vol (il se vante d’avoir eu tout le temps les meilleures notes en philo) appartient à ce clan sectariste qui détient le vrai pouvoir au Cameroun.

Ils sont aussi comptables du bilan du régime et son de chef. Revenons sur les dernières sorties de CLAUDE ABATE sur les réseaux sociaux, là où il étale le mieux son talent de trublion et son attachement indéfectible au régime tribaliste en place.

1ER AVEU :

Hier il écrit ceci noir sur blanc :  » NOUS TRAQUERONS TOUS CES RENEGATS PARTOUT OU ILS SE TROUVENT, ILS SERONT MATES… »

Ce « NOUS » est mis pour qui ? Certainement pas pour le chef du gouvernement YANG PHILEMON mais pour les tenants de ce pouvoir parallèle, foncièrement tribaliste et jaloux de leurs privilèges, dont il en fait partie

2E AVEU : AUJOURD’HUI :

Aujourd’hui il revient à la charge et balance ceci :

« COMME JE L’AI ANNONCE EN JOURNEE NOUS N’ALLONS PAS LAISSE LES PAISIBLES POPULATIONS DE BAMENDA A LA MERCI DE VENDALES ET VOYOUS ET DES ENTREPREUNEURS DE LA DIVISION ET DE LA PARTITION DU PAYS »

Ce « NOUS » est encore mis pour qui ? Certainement pas pour le chef du gouvernement YANG PHILEMON mais pour les tenants de ce pouvoir parallèle.

Ceux qui doutent encore de la gestion folle et ethnicisée du régime RDPC, voilà qui est clair : Petit argument entre beaucoup des manifestants non casseurs

 

Gilbert G. Mbakop

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s