ON NE JUGE PAS LE CHEF!!!

J’avais du mal à comprendre et à admettre une telle assertion jusqu’à ce que je n’aille puiser au fond du puits. Avec mon petit cerveau d’africain d’aujourd’hui bourré et corrompu par les pseudo-concepts de liberté amassés dans les halls de l’école de Jules Ferry, de Platon et autres Rousseau, qui ne sont autre que des germes de la désharmonie et du déséquilibre au service de l’envahisseur. ON NE JUGE PAS LE CHEF…le chef (du moins dans le paradigme Bamiléké) est une institution sacrée et sa sacralité se trouve dans les origines mêmes de la chefferie. Le chef n’est pas une personne, un individu ou mieux un individu quelconque. Il est choisi par les ancêtres au service du peuple. C’est cette dernière fonction qui ressort le plus à l’œil du public. Non seulement il sert le peuple mais il le représente : comment ? Un peuple est une masse d’individus avec des comportements, des habitudes qui déterminent sa pensée, ses arts, sa philosophie à un moment donné de son histoire. Le canal de communication entre le peuple (pris dans son tout) et les ancêtres c’est le chef. Qui veut dire que les ancêtres écoutent les desiderata du peuple à travers le chef et lui donnent un guide qui reflète son image du moment (Après c’est le folklore). On comprend donc que juger (et même condamner) un chef est une erreur dans l’approche des problèmes dans une tentative éventuelle de trouver une solution. Le chef dans le cas où on le juge mauvais est un bouc-émissaire tout trouvé. Si on a un chef franc-maçon et que plus de la moitié de la société qu’il représente est faite de francs-maçons ou de rose-croix, on élimine le chef, que reste-il ? L’assainissement du tissu social pourrit, qui va faire ce boulot ? C’est la faute au chef si tous sont francs-maçons et rose-croix ? Lorsque les nôtres remplissent les églises et les mosquées, lorsque les nôtres rentrent dans les lieux sacrés sans se déchausser, en fumant et en filmant nos objets sacrés pour ensuite les publier où bon leur semble (ce qui est interdit), quelle prétention avons-nous de mériter un soi-disant « bon chef » ? Ayant communiquer aux ancêtres que vous vouliez un chef franc maçon, ils écoutent vos prières et vous exhaussent n’est-ce pas ? Le bon chef c’est lequel si tant est que le chef est l’expression de la volonté ancestrale qui ne fait que répondre aux désirs du peuple exprimé à travers ses comportements et ses habitudes quotidiennes ? ON NE JUGE PAS LE CHEF et qui le fait laisse parler son ignorance des choses du bois sacré et donne par conséquent une lecture linéaire de la MAAT (la justice cosmique dans notre paradigme est spiralée) mieux encore transforme cette dernière en justice populaire qui livre du coup une institution sacrée et millénaire à la profanation : au nom de quel paradigme ? Pourquoi enseigne-t-on donc la spirale si on doit à la fin comprendre les choses en faisant fi de cette dernière ? Que fait-on de la complexité de la pensée africaine alors ?

 

Cela dit, il Ya un sérieux problème de méthode ici et d’approche. La Renaissance dont j’entends les bruissements forts ne se fera qu’à travers la modification de nos habitudes, de nos comportements vis-à-vis de nous-mêmes, des autres et de la nature, entre-nuis et en relation avec les autres. Retrouver le chemin du bois sacré envahit par les herbes de nos oublis et de nos manques est une condition sine qua none tout comme le sens de la compréhension de l’essence même de ce bois sacré. Le regard intérieur sera et est primordial (balaies ta cour avant de dire que celle du voisin est sale). Il ne servira à rien appeler à la guerre si tu es seul à y aller. Point de pacifisme mais la conscience de la vision du double horizon dans ce qui est définit et hurler comme « LE GRAND COMBAT ». Enfin qui croit que la Renaissance, le Changement n’est pas assez rapide (on lui a même attribué une vitesse…) parce qu’on a des « faux chefs », peut toujours prendre les devants. Mon souhait le plus profond c’est de le retrouver après le réveil ou…le déluge.

 

DU FOND DU PUITS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s