LA GREVE DES AVOCATS ET LES ENSEIGNANTS ANGLOPHONES(essai d’une analyse historique)

Bonjour chers compatriotes. Je veut essayer d’eclairer les choses au sujet de la greve dans la parties anglophone de notre cher beau pays. Tolerez mon Français car c’est ne pas ma premiere langue et n’est pas tres bon. Bien, il ya plus d’un mois les avocats et les enseignants sont en greve dans la partie anglophone du Cameroun et ont etaient soutenir par la societe civile et la situation a degenerer a des confrontations violent qui a entrainer les morts a BAMENDA et KUMBA. 

Alieu d’etudier, ecouter, dialoguer et proposer des solutions au problemes/doleances soulever par ces compatriotes anglophones, nous avons rapidement conclus qu’ils ont manipuler de l’exterieur, sur ce, les autorites administratives ont ordonee la police et la gendarmerie de marter les populations, ils onts envahi Buea et ont foueter et arreter les etudiants meme dans leur mini-cites. Ils ont egalement violer les filles, a Bamenda et Kumba c’est meme plus grave car le 8 et le 9 decembre il ya eut des morts, certains ont meme estimer que les anglophones sont extremistes, position prit meme par le president BIYA dans son discours de fin d’annee.
Mais, c’est malheureux de voir que dans un pays comme le notre avec tant d’intellectuels, nous somme incapables de voir Les choses de maniere objective mais passe le temps a fait des declarations falacieux face au vrai problemes. Meme un eleve de 6e ne peut pas fait cet erreur grave d’affirmer qu’ils ya aucun probleme du coter anglophone alors que des milliers des citoyens sont dans les rues comme le prof FAME NDONGO, Issa Chiroma et un certain Atanga Nji ont declarer. Ceci m’amene a poser les questions suivant; pourquoi est ce que les enseignants et les avocats anglophones greve? Quel est le probleme des anglophones? Que veulent les anglophones?
POURQUOI EST CE QUE LES AVOCATS ET LES ENSEIGNANTS ANGLOPHONE GREVE?
Bien, depuis le mois de novembre quand les parlements ont voter et valider le nouveau code penale, les avocats anglophones ont commencer une greve pacifique a BAMENDA contre cet code et d’autre problemes judiciare soulever au par avant dans des memorandums que le gouvernement n’a pas preter attention. 

-Les avocats ont estimer que la penaliter de 20 000f pour la pedophile etait une manier officieuse de legaliser cet acte demoniac 

-Les article foncier qui voulait que les bailleur peut enprisoner son locataire apartir de 2 a 6mois des arriers de loyer etait injuste selon eux car le gouvernement recrute, forme et affecte les jeunes a servir l’etat dans le cadre de la fonction publique pendant des annees sans salaire, violation grave de droit de l’homme

-Le president atravers le ministere de la justice norme les magistrats francophones former en droit civile n’ayant meme pas une bonne maitrise de la langue anglaise a diriger les courts dans la parties anglophone, jurisdiction du COMMON LAW (droit coutumier) en Français, chose unacceptable

-Pour eux, les lois AHADA sont illegale au Cameroun car l’etat n’a pas suivi le processus official d’adopter l’AHADA et le texte ne disponible qu’en Français, ce qui n’est pas normale dans notre pays car il ya deux langues officiels le Français et l’Anglais

-Le projet DU MINESUP qui vise a harmoniser l’enseignements superieur ne doit seulement pas suprimer le COMMON LAW dans les universites au Cameroon anglophone mais assimiler le systeme scolaire ANGLO-SAXON dans cet partir du pays. Tel sont certain doleances des avocats
Pendant la greve pacifique qui a commencer a Bamenda, l’etat les a completement ignorer. Ils ont decider de transferee la greve a Buea mais ont ete violenter pars les elements de la police et la gendarmerie. Enerver par la situation, les enseignants decident de s’aligner avec pour objective principales sauver le systeme anglophone et bien sur presenter d’autres doleances professionel que je ne peut citer ici.Ceci m’amene a la deuxieme question. 
QUEL EST LE PROBLEME DES ANGLOPHONE?

Simple, les anglophones ont du mal a s’ensotir avec le systeme francophone du pouvoir centraliser et la nomination des dirigeants heriter a la France et strategiquement imposer sur eux apres la reunification en 1961. Il serait logic de rappeller que le Cameroun anglophone a ete diriger par La grande Bretagne de 1922-61 et que cet territoire a eu l’independence par l’unification avec le Cameroun Français(1/10/1961) qui a eu son independence aussi en 1960. Cet independence du Cameroun anglophone etait apres un referendum organiser par L’ONU le 11/02/1961.
Pendant la periode coloniale Britanique, le British Southern Cameroons qui est la partie anglophones de notre pays etait adminitrer atravers le Nigeria car les Britanique voulait a tous prit attacher le Cameroun Britanique a leur colonies du Nigeria pour adjuster les frontiers nord et sud-est de cet territoire et la donner une bonne forme geo-physique. Sur ce, ils avaient pendant la partition 1916 soliciter seulement le 1/5 du Cameroun allemand car le territoire ne les interese pas comme entiter coloniale.
Ils ont dont introduit leur politique coloniale, INDIRECT RULE (administration indirecte) systeme par le quel ils gouvernaient leurs sujets coloniale atravers leur chefs traditionel tout en tenant compte des traditions et coutumes en place tandit que le role des administrateurs Britanique etait limiter au conseil et supervision. Cet systeme n’a pas seulement preserver les bonne aspects des traditions des indigenes mais a egalement permit qu’ils participent a la gestions de leur affaires. En effet, les indigenes de British Southern Cameroon jouisait aussi de la liberter d’expression et d’association durant tout la periode coloniale Britanique.
Ceci n’est pas le cas au Cameroun Français. Au contraire, la France associe cet territoire a l’afrique equatoriale Français avec pour chef lieu Brazzaville et introduit sa politique coloniale L’ASSIMILATION, VISSANT A TRANSFORMER LES INDIGENES EN FRANÇAIENT AVEC LA PEAU NOIRE. Ici, les indigenes etait appeller a parlers Français comme les Françaient, a s’habiller, manger et reflechir comme les Françaient cars les Françaient estimaient qu’ils etaient barbares et devaient etre civiliser, chose faisable seulement atravers l’assimilation. Mais en veriter, c’etait un systeme de lavage a cerveau vissant a assujetir les indigenes afin de mieux les exploiter et leur resources. Mais cet politique a eu du mal a produits des resultats car les indigenes ont du mal a abandoner leur culture en faveur de la civilisation Française et ils resistent. La France decide d’introduit des measures repressives.
Les mesures repressives introduit par la France sont l’ndigenat(arrestation et detention arbitraire des natives non assimiler sans judgement), le corvee, la prestation(10 jours des travaux forcer annuel) et l’mpot directe sur les hommes, femmes et les enfants qui ont apartir de 12 ans. Bref l’administration Française au Cameroun seme la terreur et prive les indigenes des liberter de toutes sorte afin de les obliger a accepter l’assimilation. Cet situation cause les resistances, les tueries et les migrations massive des indigenes au British southern Cameroons. Peut apres, dans les annees 1940, les mouvements nationalistes commence.
Le nationalisme devient plus effective et voir meme radicale avec la creation de UPC en 1948 qui réclame le depart de la France, l’independence et la reunification immediate des deux Cameroun. Mais pour la France, il est hors de question car le Cameroun fait partir de la France, doit demeurer dans l ‘union Française (cree en 1946 pour remplacer l’empire coloniale et raproacher les colonies a la France). Par consequent, la France continue avec la terreur mais accoter de cela, L’administration influence la creation des parties politique (parties administrative) pour combattre l’UPC, mais la pression continue. La France bannie UPC en 1955 et le partie devient plus radicale en optant pour la guerre afin de liberer le Cameroun, c’est la meme situation en Algerie. 
Face a cet pression, la France decide donc d’accepter l’independence mais qui serait nominale. L’administration passe a la fabrication d’une elite locale qui va permettre au Cameroun Français d’acceder a l’independence toute en restant fidele a la metropole. Voici comment Andre Marie Mbida devient premier ministre en 1957, ensuite Amadou Ahidjo en 1958 qui fini par conduit le Cameroun Français a l’independence le 1/01/1960. Donc depuis l’epoque coloniale, les compatriotes de la parties Francophone du Cameroun sont privee des liberter de toute sorte, vivent dans la peur et la terreur, trouve difficile a se rebeller contre les injustice et assistent a la nomination de leur leader au lieu de choisit eux meme dans un processus democratique, UN SYSTEME QUI N’A PAS CHANGER JUSQU’A PRESENT. 
Au Cameroun Britanique, le nationalisme est pacifique avec deux tendence dans un premier temps(secession du Nigeria et l’integration avec le Nigeria ) et une 3e introduit par les UPCiste apartir de 1949 quand ces dernier rencontre les nationaliste du British Southern Cameroons. Mais cet tendence reste insignifiant et les parti politique ne l’evoque que pour les raisons strategique, beneficier du soutient de minorite qui adher a cet tendence car la politique c’est aussi un jeux de nombre et toute les voix compte. En 1954, la grande Bretagne decide de les accordez la secession suite a une crise politique au Nigeria dans la region de l’est ou le British southern Cameroons fut attacher et gouverner comme province(situation qui occasione la naissance du KNC comme premier parti politique et LA KPP comme deuxieme) et au resultat d’ un scrutin organiser en December 1953 remporter par par le KNC de EML ENDELEY qui etait pour la secession. Sur ce, on les accordent l’autonomie (statue atteint par le Cameroun Francophone 3ans apres) avec un parlement de 20 representants, 13 elus, 6 chefs traditionel nomer et le resident Britanique a Buea. Ensuite on les accordent un gouvernement executive de 4 ministres diriger par un premier ministre appeller « leader of government business », tous des deputer elus. Le KNC de Endeley remporte 12 sieges pendant que le KPP suit avec 1 siege.
En 1954, Endeley devient premier ministre/leader of gouvernement business ( pour un mandat de 3ans renouvelable) mais change sa vision dela secession a l’autonomie dans la federation Nigerian comme project de l’independence pour son parti le KNC desormais au pouvoir. Cet situation donne naissance au KNDP de Foncha. Ce dernier, demisionaire de KNC fixe la secession comme objective principale de son parti et la reunification comme objective periferique pour beneficier du soutient des adherents de cet ideologie bien qu’ils soient minoritaire. En 1957 des nouveau elections sont organiser et le KNC gagne 6 siege, le KNDP nouvelement cree gagne 5 et le KPP gagne 2. 
Un nouveau gouvernement fut cree mais desourd en 1958 car le British Southern Cameroons fut accorder l’autonomie totale avec un parlement de 26 deputes elus et un gouvernement executive de 7 ministres, tous deputes elus. Des nouveau elections sont organisez et le KNDP de Foncha remporte avec 14 sieges pendant que le KNC et le KPP desormais dans une coalition gagne 12 sieges et le OK (One Kamerun) de Ndeh Ntumazah (UPC transformer parce qu’il fut bannie en 1957 par le gouvernement Endeley dans cet territoire) participe et opte pour la reunification mais ne gagne aucun siege (PREUVE PALPABLE QUE LES NATIVES DU BRITISH SOUTHERN CAMEROONS N’ETAIT JAMAIS EN FAVEUR DE LA REUNIFICATION). 
En janvier 1959, John Ngu Foncha devient le deuxieme premier ministre du Cameroon anglophone. En fevrier, ce dernier conduit une delegation a l’ONU et se presente comme le nouveau premier ministre du British southern Cameroons ainsi que son projet de secession pour son peuple mais fut opposer par Endeley devenir opposant. Il declare que la victoire du KNDP ne permet pas que le parti decide l’avenir de British southern Cameroons et insiste qu’il serait mieux que leur territoire obtien l’independence par integration avec le Nigeria ou par reunification avec le Cameroun Français. L’ONU decide qu’un referendum serait organiser afin que le peuple decide leur avenir atravers le vote. La delegation est prier de rentre et s’ententre sur les questions qui seront Pauser pendant le referendum. 
Du 10-11/08/1959, les nationalistes, chefs traditionel et la societe civile se reunient a MAMFE pour s’entendre sur les questions sueter au referendum, mais Foncha et Endeley mentienent leurs positions initiale (Foncha propose integration # secession tandit que Endeley propose integration # reunification). Alors, le 6/10/1959, la resolution 1352 XIV de l’assemblee generale de l’ONU sous l’influence de la grande Bretagne membre du conseil de securite porte son choix sur la prosition de Endeley et fixe le referendum le 11/02/1961. Notons ici que l’objective des Britanique depuis 1916 c’est attacher leur Cameroun a leur colonie du Nigeria. Malcolm Mines agent Britanique au British southern Cameroons avait egalement fait un rapport qui a ete envoyer a L’ONU contre toute projet de secession ou independence totale pour le British southern Cameroons avec les arguments que cet territoire n’avait pas les potentiels economiques pouvant soutenir son economies en cas d’independence. C’est n’etait pas vrai mais une strategies de limiter les options de l’idependence a l’integration et reunification afin d’obliger les Camerrounais a voter pour integration car il y’avait une guerre de l’independence au Cameroun Français avec beaucoup de tension, violence et tueries.
Foncha qui avait depuis fevrier 1959 commencer a cotoyer Ahidjo le premier ministre du Cameroun Français au sujet de la reunification comme mesure de prudence. Les deux se rencontre a New York pour LA premier fois, a Buea en Juillet et a Yaounde, Nkonsamba et Douala en 1960 quand le Camroun Français devient independent. Durant tous ce rencontre, Ahidjo promet a Foncha que si son peuple votait pour la reunification, les deux entites formeronts une federation a deux etats egale. Promesse fait meme devant l’assemblee generale de l’ONU en 1960. Apartir d’octobre, Foncha frustree par l’ONU et la grande Bretagne (qui refuse la secession/independence) choisit la reunification et remporte le referendum.
En juillet 1961, les delegations des deux entites se reunisent a Foumban en une conference et realise une constitution federale qui donne naissance a la Republique Federale du Cameroun avec 2 etats EGALE qui sont; Le Cameroun Orientale (ancien Cameroun Français) et le Cameroun Occidentale (ancien British southern Cameroons). Entre temps, l’article 64 interdit toute forme de modifications pouvant metre en perile la federation etablit, l’article 39 de cet constitution stipule aussi que le president de la republique nomera les premier ministres mais ils seront confirmer par une majoriter simple a l’assemblee de l’etat concerner. Au Cameroun Occidentale, LA constitution va plus loin pour declarer que le premier ministre viendra de la majoriter parlementaire(parti au pouvoir). 
Le regime Ahidjo apartir de 1966 s’engage dans une dictature, escruquerie et diviser pour mieux reigner, assugetir le Cameroun Occidentale et commence a marginaliser les ANGLOPHONE MINORITAIRE. IL IMPOSE LE PARTI UNIQUE ET DETRUIRE LE SYSTEM PARLEMENTAIRE ET LA DEMOCRACIE DU POUVOIR AU PEUPLE AU CAMEROUN OCCIDENTALE. AHIDJO VIOLE LA CONSTITUTION EN 1968 ET NOME S.T MUNA POUR REPLACER A.N JUA LE CHOIX DU PEUPLE, CAR IL EST FEDERALISTE ET OPPOSE LE PROJET DE L’ETAT UNITAIREE. EN 1970,IL REMPLACE FONCHA FEDERALISTE AUSSI AVEC MUNA COMME VICE PRESIDEN CONTRE LA CONSTITUTION QUI INTERDIT LA CUMMULATION DES 2 POSTE. LA DERNIERE DECSION QUI DESOIT LES ANGLOPHONE EST LE REFERENDUM DE 20/05/1972 OU IL DEMANDE AU PEUPLE SE VOTER OUI/YES POUR L’ETAT UNITAIRE ET ABOLIT LA FEDERATION PAR LA SUITE. 
LE 4/02/1984 M. BIYA SON PREMIER MINISTRE DEVENUE PRESIDENT SUIT SES PART ET CHANGE LE NOM DU PAYS DE REPUBLIQUE UNIE DU CAMEROUN A LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN (Nom du Cameroun Français a l’independence) PAR DECRET. Les anglophone concluent donc qu’ils ont etaient coloniser et commence a appeller a un retour a la federation et l’etat de droit. En 1990 quand Ni John FRU Ndi cree le premier parti d’opposition le regime en place fait recours a la violence et tueries pour empecher le peuple de ne pas s’exprimer et propose des nominations fictive et l’argent aux opposants, SYSTEM HERITER PAR L’ELITE ADMINISTRATIVE A LA FRANCE. CONTRAIREMENT AU SYSTEME ANGLOPHONE LE SYSTEME FRANCOPHONE AU CAMEROUN NE CONNAIT PAS LE PRINCIPE DU POUVOIR AU PEUPLE, LE DROIT DE GREVE MAIS MAITRISE PLUTOT LA VIOLENCE ET TUERIES OU LA CORRUPTION. CE DEUX S SONT PARALELE ET PEUVENT SEULEMENT COHABITATER DANS UNE FEDERATION. NOTTONS ICI QUE QUAND L’UPC RECLAME L’INDEPENDENCE IMMEDIATE AU CAMEROUN FRANÇAIS, LA FRANCE PROCEDE A LA VIOLENCE ET LES TUERIES ET ESSAYE EN VAIN D’ACHETER LA CONSCIENCE DE SON SECRETAIRE GENERALE UM NYOBE AFFECTEUSEMENT APPELLER MPONDO. 
QUE VEUT LES ANGLOPHONES? 
LES ANGLOPHONES VEULENT LE RETOUR A LA FEDERATION A DEUX ETATS COMME EN 1961-72 et le detour du systeme parlemtaire dans leurs etat. Nottons ici que les anglophones votent pour la reunification en 1961 parce que Foncha pendant la compagne atravers son entente cordiale avec Ahidjo les avaient assurees que la reunification se fera en une federation a deux ETATS ou leur, heritages et valeurs serons protégée. TEL NE PAS LE CAS AUJOURD’HUI. C’EST PLUTOT LA DICTATURE, ASSIMILATION ET LA MARGINALISATIONS DANS TOUS LES SECTEURS. DANS UN GOUVERNENT DE PLUS DE 34 MINISTRE AVEC PORTE FEUILLE, UN SEULE ANGLOPHONE (NGOLLE PHILIP NGWESE) BIEN QUE SUR LE PLAN CONSTITUTIONNELS, NOUS SOMME EGALE. MEME SI LES ANGLOPHONE ETAIENT UNE TRIBU COMME CERTAIN SUPPOSE,SA SERAI LA MEME CHOSE. EXEMPLE LES BAMILEKES ETANT UN TRIBU AVEC AU TROP 2MILLIONS D’HABITANT ONT DANS LE GOUVERNEMENT J.C MBWENCHOU, MADLELENE TCHUENTE ET NGANOU DJOUMESSI COMME MINISTRES ET NIAT LE PRESIDENT DU SENAT COMME DEUXIEME APRES LE PRESIDENT PENDANT QUE LE PREMIER ANGLOPHONE QUI ET LE PM VIEN EN QUATRIEME POSITION.
REVENONS AU FAIT QUE UNITER ETAIT SUR LE PRINCIPE D’EGALITE, DANS 130 DG DES SOCIETES PARAPUBLIQUE 14 SONT SONT ANGLOPHONES ET LES RESTE FRANCOPHONES, UN ANGLOPHONE NA JAMAIS ETAIT MINISTRE DE FINANCE, ADMINISTRATION TERRITORIALE, DEFENCE, EDUCATION(secondaire ou se base) ETC. DANS L’ARMEE 3 GENERAUX ANGLOPHONES DANS PLUS DE 30. DANS TOUS LES ECOLE SUPERIEURE LES FRANCOPHONE DOMINE ET LES QUOTA FIXER AVEC POUR OBJECTIVE DE PROMOVOIR L’EQUILIBRES REGIONALE QUI METENT LES DEUX REGIONS ANGLOPHONE A 20% NE SONT RESPECTER NUL PART. LES JEUNES SONT RECRUTER, FORMER, AFFECTER ET OBLIGER A SERVIR 2,3,4 ET PARFOIS 5ANS SANS SALAIRE, VIOLATIONS GRAVE DES DROIT DE L’HOMME QUE LA MAJORITER FRANCOPHONE TROUVE NORMALE.
FAUT IL ENCORE PARLER DE LA CORRUPTION LEGALISER DE MANNIER OFFICIEUSE PAR LE SYSTEME EN PLACE? UN FONCTIONAIRE CAMEROUNAIS DEVRAIT FAIT DE YAOUNDE SON DEUXIEME DOMICILE CAR IL/ELLE DOIT Y ETRE REGULIEREMENT POUR SUIVRE SON DOSSIER D’INTERGRATION, D’AVANCEMENT OU DE RETAITE QUEL QU’EN SOIT SON LIEU DE SERVICES. CHOSE ENCONSERVABLE POUR LES ANGLOPHONES. ATRAVER LEUR HISTOIRE, LES ANGLOPHONES DE 1954-1972 N’ETAIENT PAS HABITUEES A CET DICTATURE, VIOLENCE, TUERIES, BUREAUCRACIE, CORRUPTION ET NON RESPECT A LA VIE HUMAINE MAIS REIGNANT AU CAMEROUN MAIS PLUTOT A UNE DEMOCRACIE PARLEMENTAIRE , SYSTEMES DANS LE QUEL LE POUVOIR EST AU PEUPLE. LES PREUVES SONT LA.
LES AVOCATS ET LES ENSEIGNANTS ONT DESORMAIS PRIENT LA SITUATION A MAIN ET SONT DETERMINEES A RESTORER L’ETAT DE DROIT AFIN QU’IL YEU LE RETOUR AU FEDERALISME ET LE SYSTEME PARLEMENTAIRE AVEC ALTERNANCE QUI ASSURE LA COMPETENCE ET LE DEVELOPMENT DANS LEUR PARTIR DU PAY. ILS VEULENT QUE LEURS HAUT CADRES ET MINISTRES DOIVENT D’ARBORD ETRE DES DEPUTES ELUS PENDANT QUE TOUS LES NOMINATIONS SES FERONS AVEC L’ACCORD DU PARLEMENT. DANS LES UNIVERSITES, LES RECTEURS, DOYENS ET CHEFS DES DEPARTMENTS SOIENT ELUS PAR LE CORPS ENSEIGNANTS ET LE PERSONNEL POUR DES MANDATS FIXER COMME DANS LES PAYS AVANCER, CHOSE FAISABLE SEULEMENT DANS UN SYSTEME FEDERALE CAR LES FRANCOPHONES NE SONT PAS PRET POUR LE CHANGEMENT ET NE PEUVENT ETRE OBLIGER PAR LES ANGLOPHONES QUI SONT UN PEUPLE DE LA PAIX AVEC UN HERITAGE POLITIQUE ET CULTUREL APART ET NON UN TRIBU OU DEUX DANS DIX REGIONS COMME CERTAINE PENSE. A DEFAUT, ILS INSISTE OPTE POUR LA SECESSION/INDEPENDENCE.

 

LES AUTEURS DE LA THEORIE DE MANIPULATIONS EXTERIEURE A DES BUT DE DESTABILISATION SONT TOUT SIMPLEMENT IGNORANT ET GAGNERONS EN ETUDIANT L’HISTOIRE DE NOTRE PAYS. CECI DIRE, LOIN D’ETRE LES EXTREMISTES, LES ANGLOPHONES SONT LES AMOUREUX DE L’OBJECTIVITES, COMPETENCE ET JUSTICE. LES GENS ONT BEAUCOUP PARLER DU DRAPEAU BRULER A BAMENDA (QUE JE CONDEMN FERMEMENT) SANS TOUT FOIS PARLER DES TUERIES,VIOLATIONS DES FILLES, ARRESTATIONS ET DETENTION ARBITRAIRE AINSI DE SUITE. MAIS NOTTONS ICI QUE LE DRAPEAU D’UN PAYS NE PEUT BIEN FLEUTER DANS DES CIEUX QU’ATRAVERS SON PEUPLE ET QUANT ONT NE PEUT PAS PROTEGER SON PEUPLE, LA NATION NE PEUT QU’ETRE EN PERILE. SOYONS VERIDICTE ET OBJECTIVES DANS NOS PROPOS ET ANALYSES. J’APPEL LES AUTORITES EN PLACE DE DIALOGUER ET NE PAS ESSAYER DE E, INTIMIDEE OU DICTEE CAR CET SYSTEME A DEJA ECHOUER.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s