LA FEDERATION EST LE RATICIDE ET L’EAU DE JAVEL QUI NETTOIERONT EFFICACEMENT LES ECURIES NAUSEABONDES QUE LRC ET PAUL BIYA ONT ETABLIES AU CAMEROUN.

CE NETTOYAGE PASSERA PAR LA FORCE ARMÉE SI LES DIRIGEANTS CONTINUENT DE REFUSER LE FÉDÉRALISME.
La constitution de La République du Cameroun (LRC) institue l’hypercentralisme et la concentration de tous les pouvoirs étatiques entre les mains d’un seul individu.

Cet individu, Paul Biya, parce qu’incompétent, est une malédiction pour notre pays.

LRC est l’institution du centralisme politique et administratif qui a réduit le Cameroun au chaos et à la misère à cause de la toute puissance et l’impunité de ses dirigeants.

La Fédération est le contraire et l’antidote de ce centralisme qui a tant blessé le Cameroun.

Barack Obama avait dit: «L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, elle a besoin d’institutions fortes».

L’ancien président américain montrait ainsi que le fédéralisme est la solution la plus efficace contre les tout puissants chef d’États africains comme Paul Biya qui centralisent tout entre leurs mains et étouffent tout progrès dans leurs pays.

Le plus grand avantage du fédéralisme c’est qu’il soumet toute personne à la loi.

Le fédéralisme est caractérisé par un système judiciaire indépendant et fort et une Peuple souverain suprême.

Avec son arme de l’Empeachment (mise en accusation), le président Bill Clinton faillit être démis de ses fonctions à cause d’une aventure sexuelle avec une stagiaire de la Maison blanche, s’il n’avait pas demandé des excuses au Peuple.

Les parlementaires américains sont entrain de préparer des projets de loi d’Empeachment contre le président Donald Trump à cause du racisme de ses partisans et d’autres accusations.

Contrairement à Paul Biya qui passe 8 mois par ans à Genève, les parlementaires nigérians ont récemment forcé le président Buhari à revenir de son long séjour médical, en introduisant un projet d’Empeachment.

La 36ème présidente du Brésil, Dilma Rousseff était empeached (démises de ses fonctions) le 17 avril 2016 sous les accusations d’inconduite administrative criminelle, de méconnaissance du budget fédéral, et de ne pas agir sur un scandale de la société pétrolière nationale brésilienne, Petrobras. 

Il n’y a pas de personnes intouchables dans une Fédération.

La Fédération est le raticide et l’eau de javel qui nettoieront efficacement les écuries nauséabondes que LRC et Paul Biya ont établies au Cameroun.

Et comme Paul Biya et ses complices n’accepteront pas la fin du centralisme qui les engraisse, ils devront être enlevés par la force des armes.

Quand une constitution détruit l’unité nationale et institue la division en discriminant les allogènes par rapport aux autochtones;

Quand une constitution institue l’irresponsabilité en disant que le chef d’État est irresponsable des actes commis dans le cadre de ses fonctions;

Quand une constitution crée un conseil constitutionnel non mis en place 21 ans plus tard, etc.,

Une telle constitution est un chiffon, que même les dirigeants de LRC qui l’ont initiée ne respectent pas.

Une telle constitution, illégale parce qu’elle viole l’article 47 de la constitution de 1961, milite contre les intérêts du Cameroun et doit être abolie.

Si les défenseurs d’une telle constitution et de leur centralisme de LRC s’opposent au Fédéralisme, le peuple et son armée doivent les enlever du pouvoir par la force.

TIC TAC! TIC TAC!

(Images: (1) Ce camerounais, Emmanuel Kemta, doit toujours manifester devant l’hôtel Intercontinental de Genève pour que Paul Biya rentre au Cameroun; (2) Retour précipité du président fédéral Buhari du Nigeria par crainte d’un Empeachment; (3) La présidente de la Fédération du Brésil, Delma Rousseff, empeached!; (4) Le centralisme de LRC a appauvri le Cameroun plus qu’il ne l’était dans les années 1950)

Ndzana Seme, pour le CCT, 25/08/2017

—————————————————
THE ACCEPTABLE WAR IS THE ONE AGAINST THE CENTRALISM OF LRC AND HIS MAN-GOD

FEDERATION IS THE RODENTICIDE AND BLEACH THAT WILL EFFECTIVELY CLEAN THE DISGUSTING STABLES LRC AND PAUL BIYA HAVE ESTABLISHED IN CAMEROON.

THIS CLEANING WILL BE IMPOSED THROUGH ARMED FORCE IF LRC LEADERS CONTINUE TO REJECT FEDERALISM.

The Constitution of La République du Cameroun (LRC) institutes the hypercentralism and concentration of all state powers in the hands of a single individual.

This individual, Paul Biya, because he is incompetent, is a curse for our country.

LRC is the institution of political and administrative centralism that has reduced Cameroon to chaos and misery because of the power and impunity of its leaders.

Federation is the opposite and the antidote of this centralism which has so much hurt Cameroon.

Barack Obama said,  » Africa doesn’t need strongmen, it needs strong institutions. »

The former US president showed that federalism is the most effective solution against the African countries’ all powerful leaders like Paul Biya who centralize everything in their hands and stifle any progress in their countries.

The greatest advantage of federalism is that it submits everyone to the law.

Federalism is characterized by an independent and strong judicial system and a supreme sovereign People.

With the weapon of Empeachment, former President Bill Clinton was almost dismissed because of a sexual adventure with a White House trainee, had he not apologized to the People.

US parliamentarians are preparing Empeachment bills against President Donald Trump because of his supporters’ racism and other accusations.

Unlike Paul Biya who spends 8 months each year in Geneva, Nigerian parliamentarians recently forced President Buhari to return from his long medical stay by introducing an Empeachment bill.

The 36th president of Brazil, Dilma Rousseff was empeached on April 17, 2016 under accusations of criminal administrative misconduct, disregard for the federal budget, and failing to act on a scandal at Brazilian national petroleum company, Petrobras.

There are no untouchables in a Federation.

Federation is the rodenticide and bleach that will effectively clean up the foul-smelling stables that LRC and Paul Biya have established in Cameroon.

And as Paul Biya and his accomplices will not accept the end of this centralism which fattens them, they will have to be removed by the force of arms.

When a constitution destroys national unity and institutes division by discriminating against non-indigenous people;

When a constitution institutes irresponsibility by saying that the head of state is irresponsible for acts committed in the course of his duties;

When a constitution creates a constitutional council not set up 21 years later, etc.,

Such a constitution is a rag, which even the leaders of LRC who initiated it do not respect.

Such a constitution, illegal because it violates Article 47 of the 1961 Constitution, militates against the interests of Cameroon and must be abolished.

If the defenders of such a LRC constitution and their centralism oppose Federalism, the people and its army must remove them from power by force

Ndzana Seme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s