LES POPULATIONS ANGLOPHONES PROGRAMMÉES POUR SUBIR UNE GUERRE GENOCIDAIRE.PAUL BIYA ET LES SÉCESSIONISTES RÉPANDENT LES MENSONGES ET LES APPELS À LA GUERRE POUR DÉTRUIRE LE CAMEROUN.

LE RÉSULTAT FINAL RECHERCHÉ PAR LES CAMPAGNES MENSONGÈRES DE LRC ET DES SECESSIONISTES EST D’IMPOSER UNE SITUATION DE GUERRE AUX POPULATIONS ANGLOPHONES, QUI PAIERONT LE PRIX LOURD DES MASSACRES.
Tous les sécessionnistes veulent entendre que Ambazonia est DEJA indépendante et séparée de LRC.


Pourtant, ils ont encore à proclamer l’indépendance le 1er octobre 2017, même comme ils n’ont pas de soutien du peuple anglophone avec un référendum formel.

Tout ce que Biya veut entendre c’est que les anglophones sont sécessionnistes.

Après avoir totalement échoué comme leader du Cameroun, Paul Biya n’a plus que la terreur pour espérer s’accrocher au pouvoir.

Paul Biya compte sur les forces armées de LRC, qui totalisent environ 14 200 personnes dans les forces terrestres, aériennes et navales (environ 12 500 soldats dans l’armée dans trois régions militaires, 1 300 dans la Marine, moins de 400 dans la Force aérienne et 9 000 autres paramilitaires qui servent de gendarmerie, une force additionnelle de police, ou de reconnaissance) pour écraser toute rébellion anglophone.

Paul Biya sait que ses forces armées sont corrompues, indisciplinées et incapables de gagner une guerre et ne s’attend plus qu’à une intervention militaire française lorsqu’elles rencontreraient la résistance d’une armée rebelle.

Paul Biya essaie tout son possible pour amener les sécessionnistes à atteindre le point de la guerre, afin d’appeler la France à l’aide, dans l’espoir d’être maintenu au pouvoir.

Mais, à l’exception du discours des sécessionnistes sur les réseaux sociaux, il n’y a d’armée ambazonienne visible nulle part.

Le résultat final des campagnes mensongères de LRC et des sécessionnistes est d’imposer une situation de guerre aux populations anglophones, qui en paieront le lourd prix des massacres sanglants.

Les sécessionnistes ne sont pas prêts à affronter LRC dans une guerre, mais ils essaient pourtant de conduire les populations non armées dans une guerre génocidaire.

Ils sont des radicaux tellement de courte vue qu’ils rejettent la lutte des dirigeants anglophones emprisonnés pour le fédéralisme, avec un objectif clair de les laisser mourir dans la prison de Yaoundé.

Paul Biya attend et prie son diable pour que les sécessionnistes puissent proclamer l’indépendance d’Ambazonia, et il «décrètera l’état d’exception» et traitera les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest comme zone de guerre.

La seule corne restante pour Biya est sa constitution illégale de 1996, qui lui permet d’utiliser la terreur contre les populations.

Car dans cette constitution, Paul Biya est le «garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire» (article 5) et le «Chef des Forces Armées» (Article 8.2).

Elle dit que «Le Président de la République peut, en cas de péril grave menaçant l’intégrité du territoire, la vie, l’indépendance ou les institutions de la République, proclamer, par décret, l’état d’exception et prendre toutes mesures qu’il juge nécessaires. Il en informe la Nation par voie de message» (article 9.2).

Comment dans ce monde les sécessionnistes protégeront-ils les populations du Cameroun occidental du génocide planifie par les forces armées de Paul Biya après qu’ils auront proclamé l’indépendance d’Ambazonia?

En avril 1961, l’ONU avait pris note que le peuple du Southern Cameroons avait choisi «l’indépendance en se joignant à la République du Cameroun» et l’ONU demanda aux deux parties de finaliser leur jonction, ce qu’elles ont fait en octobre 1961 en proclamant la République fédérale du Cameroun.

L’ONU ne pourra accepter que la restauration de la République fédérale du Cameroun, car ses documents ne montrent nulle part aucune décision du peuple du Southern Cameroons pour une indépendance totale.

La France, qui est un membre puissant du Conseil de sécurité, lutterait fermement pour empêcher toute reconnaissance par les Nations Unies de l’Ambazonia comme pays indépendant.

Le Cameroun n’est pas le Soudan !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s