AMBASSADE DE FRANCE: VOL DES SALAIRES DU PERSONNEL PAR LE CONSUL«VOUS ETES CRUEL, MONSIEUR LE CONSUL GENERAL», ECRIT LE 1ER VICE CONSUL.

Une lettre du 1er vice consul, Madame Laure Minkue Owona, au Consul de l’Ambassade du Cameroun en France, Monsieur Galega, dénonce ce qui est du vol pur et simple des traitements du personnel du Consulat.
Victime elle-même, le 1er Vice Consul se prend pour exemple pour montrer la vaste étendue des vols.

En juillet 2017, Monsieur Galega a touché 54.000 euros au service de Perception de l’ambassade représentant les frais de traitement urgents des dossiers pour la période du 1er au 30 avril 2017 pour paiement au personnel consulaire. Il n’a remis a sa 1ère Vice Consul que 3500 euros, en confisquant 1500 euros comme remboursement d’une dette de la femme auprès de lui. Madame Minkue Owona, une veuve, galère en effet, ne parvenant pas à joindre les deux bouts, et doit s’endetter pour survivre en France.

Monsieur Galega perçoit ainsi régulièrement depuis 10 ans ces frais trimestriels destinés à tout le personnel consulaire, mais il les bouffe personnellement. C’est ainsi qu’il paie souvent trimestriellement 1000 à 2400 euros à Madame Minkue alors qu’il se fait payer 40.000 à 64.000 euros à la Perception, pour les garder pour lui-même, pendant que le personnel qui fait tout le travail broie le noir et vit comme des mendiants.

Madame Laure Minkue réclame au Consul Galega pour elle seule la somme totale de 192.000 euros détaillée comme suit:

4500 euros x 4 trimestres x 10 ans = 180.000 euros

5000 euros sur les 54.000 perçus en juillet 2017

7000 euros, total des sommes confisquées par Galega comme sa part dans les frais de Mme Minkue.

Malheureusement, nous pouvons dire à Madame Minkue qu’il n’y aura pas d’issue à sa requête auprès du Consul Galega, car ce dernier partage ces salaires volés avec l’ambassadeur Samuel Mvondo Ayolo et le ministre des affaires étrangères et protégé du tout puissant Laurent Esso, l’ancien ambassadeur de ces lieux Eugène Mbella Mbella, initiateur de ce réseau de vol. C’est plutôt elle qui aura certainement des problèmes pour avoir osé réclamer ce qui lui est dû.

Patrice Nouma dans l’une de ses vidéo avait mis à nue un réseau de vente de faux timbres dans cette ambassade, mené par un certain Patrick et l’ambassadeur de l’époque, actuellement ambassadeur en Grande Bretagne. Quand on voulut mettre la main sur Patrick, il menaça de dévoiler tous les réseaux de détournements des fonds publics de cette ambassade du Cameroun en France. Son affaire fut ensuite classée sans suite. 

L’ambassade du Cameroun à Paris est gérée comme une affaire commerciale et familiale. Par exemple, la société qui monopolise le contrat de nettoyage de cette ambassade, et qui surfacture toujours ses services, appartient à un beau-fils du ministre Mbella Mbella. L’ambassadeur actuel Samuel Mvondo Ayolo avait voulu lever la tête contre ces réseaux de vol. Il a été convoqué deux fois à Yaoundé. Après, il a fermé sa bouche et est entré dans ces réseaux, ou il partage le butin avec son ministre, Eugène Mbella Mbella.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s