A PROPOS DES BETIS: UNE TRIBUNE DU TRIBALISTE LÉON MESSI

Les Betis sont au pouvoir a Yaoundé et comptent y rester au cours du prochain septennat de Biya et apres. Plus precisement, ils font partie d’une coalition nationale multiethnique de pouvoir dont ils constituent l’ossature. Aucun regime ne peut donc s’installer a Yaoundé et gouverner avec succes sans s’appuyer sur le support des Betis. Tout mouvement qui viserait a prendre le pouvoir a Yaoundé sans travailler avec les Betis serait tout simplement voue a un echec cuisant. Penser autre chose c’est etre un imbecile sans intelligence politique.

A mon avis, dans l’etat actuel des choses, un Beti succedera a Biya a la tete de l’etat et le peuple dansera de joie et le pays avancera sans aucun probleme. N’en deplaise a ceux qui ont fait de la haine des Betis un fonds de commerce sur Facebook. Mais il est tout a fait possible et meme souhaitable qu’un non-Beti du RDPC accede a la presidence et s’adosse comme tous ses predecesseurs sur le support sans faille des Betis.

Naturellement les anti Beti parleront de confiscation du pouvoir par les elites Betis. Mais cela ne veut rien dire. Si le peuple souverain decide de confier le pouvoir a un autre Beti apres Biya, ou a in non-Beti allie aux Betis, nous devrons honorer son choix car c’est cela la democratie.

Par ailleurs, personne n’a le droit d’accuser tout le peuple Beti et son elite d’etre des voleurs parce que l’Operation Epervier a rattrape une poignee de prevaricateurs issus de cette aire geographique. Quand ces gens-la volent, ils ne font pas au nom de la tribu qui n’en profite d’ailleurs pas. Dans les villages d’ou viennent ces voleurs, il n’y a generalement ni routes ni eau courante ni electricite. Ils ne contribuent donc rien a leur terroir et font tres peu pour alleger la souffrance locale et ameliorer les conditions de vie de leurs pairs. Mais quand ils se font arreter alors on vient nous presenter leurs forfaits comme des traits representatifs de la mentalite Beti.

Fichez nous la paix avec ca! On a assez de ces voleurs qui font echec a nos efforts de developpement. Nous voulons revenir aux fondements du Renouveau, la rigueur et la moralisation.

L’Operation Epervier doit donc continuer a faire son travail, rattrapant et ecrouant ceux qui pillent notre pays. Et si cela implique jeter de nombreuses elites Beti et non Beti en prison, je n’y vois aucun mal. En fait plutot que d’etre une operation a tete chercheuse, Epervier devrait etre plus systematique. Les fonctionnaires vereux qui puisent dans les caisses de l’etat, ceux qui accordent des faveurs illicites a des hommes d’affaires contre de l’argent, les hommes d’affaires qui surfacturent l’etat ou font de fausses declarations en douane…tous doivent etre jetes en prison et leurs biens saisis. Systematiquement.

Et le president Biya doit enfin mettre en place, comme promis, l’article 66 de la constitution sur la declaration de biens par les gestionnaires de la fortune publique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s