L’ARMÉE DE PAUL BIYA TUE UNE VIELLE DAME CHEZ ELLE.

Le mardi 3 avril 2018, l’armée Camerounaise a attaqué et incendié plusieurs maisons à Mongo Doi, un petit village situé près de Nguti à Koupé-Manengouba. Maman Eyele Edia a été brûlée à mort dans sa maison, pendant qu’elle dormait.

6 autres personnes sont mortes dans leurs maisons dans le même village. Tuer intentionnellement des civils et détruire des biens civils constitue des crimes de guerre, ce qui devrait faire l’objet d’une enquête approfondie.

Le gouvernement du dictateur BIYA ne sait plus sur quel pied danser dans cette guerre fratricide.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s