6 AVRIL 1984 – 6 AVRIL 2018 : CA FAIT PLUS DE 34 ANS QU’UN GROUPE DE JEUNE OFFICIER ESSAYÈRENT DE LIBÉRER LE CAMEROUN DE LA BANDE A BIYA.

Discours des putschistes

34 ans plus tard,  nous pouvons constater que le discours des putschistes est toujours d’actualité :

  • Unité nationale mise en péril,
  • la paix interne troublée,
  • prospérité économique compromise,
  • réputation nationale ternie,
  • se remplir les poches le plus rapidement possible,
  • détournements des fonds, parodie de démocratie,
  • la parodie de justice etc.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s