LA GUERRE AMBAZONIENE NE FAIT QUE COMMENCER.

30443148_2023687094554776_7919211247558459392_n

Un proverbe chinois dit : toutes les guerres se terminent ou elles auraient dû commencer, par le dialogue.
Au Cameroun du dictateur BIYA c’est le contraire, on a commencé par le dialogue pour ensuite se jeter dans une sale guerre.
Vu le degré de sophistication grandissant des armes des sécessionnistes et leurs détermination,
Vu le manque d’expérience de l’armée camerounaise,
Vu l’hostilité de la population locale, 
Ce conflit ne fait que commencer : longtemps après la mort de BIYA la guerre ambazoniene serait toujours d’actualité.
Voilà l’héritage de 36 ans de pouvoir stérile : UNE GUERRE FRATRICIDE!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s