DEUX MILITAIRES DU BIR TUÉS ET SIX AUTRES BLESSÉS DANS L’EXPLOSION D’UNE MINE AMBAZONIÉNE

Des militaires du bataillon d’intervention rapide (BIR) sont tombés sur une mine jeudi. Ils allaient prêter main forte   aux éléments de la brigade de gendarmerie d’Eyumodjock (département de la Manyu), dans la région du Sud-Ouest.

Deux soldats sont morts sur place et Six autres ont été blessés grièvement. Un hélicoptère a été dépêché dans la localité pour leur évacuation.

La brigade de gendarmerie d’Eyumodjock a été attaquée mercredi par les sécessionnistes ambazoniens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.