UNE MINISTRE LIMOGÉE POUR AVOIR REFUSÉ DE PRÊTER SERMENT DEVANT DIEU DÉBY

Avec l’avènement de sa IV ème République, Idriss Déby est devenu Dieu. Et comme dans une église, les ministres du culte sont les serviteurs de Dieu et lui doivent soumission absolue. Mais une des ministres nouvellement promue à la Mecque ou au Vatican du dieu Déby a refusé de lui faire allégeance en déclarant:《 s’il ne m’est pas permis de prêter serment devant Dieu et devant les hommes, je refuse de prêter serment 》. En direct à la télé et devant Idriss Déby, madame Rosine Amane Djibergui, fidèle servante du régime, nommée ministre de l’Aviation civile, du Transport et de la Météorologie, a refusé de jurer sur la Bible avant d’entrer en fonction. Elle a été démise du gouvernement sur le champ et remplacée par un général de corps d’armée .

img_7981-2

La Cour suprême, qui a délocalisé son audience dans le hall de la présidence, devait requérir le serment de chaqu’un des 29 membres du gouvernement selon une formule consacrée, préparée par le Conseil supérieur des Affaires islamiques. Jamais les ministres n’avaient été confrontés à cette épreuve au Tchad qui se proclame République laïque.

Les chrétiens, invités à proposer une formule consacrée pour les ministres de leur obédience, n’ont pas obtempéré, expliquant que la Bible interdit de jurer.

Dixième dans l’ordre protocolaire, Madeleine Alingué, la porte-parole du gouvernement, a légèrement modifié le contenu de son serment, préférant Dieu à Allah. Il a fallu l’arbitrage du chef de l’État pour que la Cour accepte son serment.

A son tour, la ministre de l’Aviation civile, Djibergui Rosine Amane, protestante de confession, a indiqué que son obédience ne lui permet pas de jurer. Impossible pour elle, donc, de lire le serment tel que présenté, mais elle propose de signer un engagement de loyauté. Ce que la Cour refuse.

Constatant l’intransigeance de la ministre, le chef de l’Etat propose à sa place le général Mahamat Taher Rozzi, présent à la cérémonie, qui a prêté serment dans la foulée.

Par ailleurs, madame Madeleine Alingué ministre des Postes et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication , Porte-parole du gouvernement, a voulu plutôt dire: 《 je jure au nom de Dieu Tout-puissant 》. Mais à chaque fois, a été interrompu par le président de la Cour suprême qui lui demandait de réciter ce qui est écrit.

Voilà un sanguinaire qui est arrivé au pouvoir au Tchad par les armes avec l’aide de la France en 1990, qui bouclera son cinquième mandat en 2021, modifie la constitution pour prolonger jusqu’en 2033, et qui se transforme en Dieu. Idriss Déby n’est qu’un dictateur qui ne croit pas en Allah. Il n’a qu’un seul dieu: la France qui le maintient au pouvoir. Ce n’est ni Dieu, ni Allah qui ont offert un trône éternel au Tchad, mais ses armes. Prêter serment devant un criminel, c’est faire injure à Dieu. Comme il est écrit dans Matthieu 5.33: 《 vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: tu ne parjureras pas, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de tes serments. 34; mais moi, je vous dis de ne pas jurer: ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu, ni par la terre parce que c’est son marchepied (…)37; que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu’on y ajoute vient du malin》.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s