QUI VA GÉRÉ LE RETOUR ?

En convoquant l’ambassadeur des USA, Biya a définitivement mis fin à son long règne sans partage de bien être, mais dispensateur de chômage et de souffrances.

Ce qui ressemblait à du faux courage s’est soldé par un crime de lèse majesté à l’endroit du théoricien des pays de merde. Encouragé par le meute qui tire partie des privilèges de l’État, il a franchi le rubicon. Quel toupet de s’essayer à faire des remontrances sur les bons usages à la première puissance mondiale.

J’espère pour Pah Pombiya que Donald Trump n’est pas encore au parfum de ce qui s’est déroulé aujourd’hui.

Les sbires du potentat camerounais avancent l’argument fallacieux de la souveraineté nationale, alors même que le pouvoir de Biya lui a été transmis avec l’appui de la France, son maintien frauduleux de 1992 malgré sa défaite électorale ne s’est fait qu’avec le soutien de la France.

Les zélateurs de l’état mafieux feignent d’ignorer d’où vient le pouvoir de leur patron. S’il l’oublient on le leur rappelera toujours. Biya n’est président que parce qu’on manque de souveraineté.

Maintenant que vous avez provoqué Donald Trump, je répète pour que vous comprenez bien Donald Trump, Trump Donald. J’espère que vous êtes prêt à l’affronter. Personne ne va séparer la bagarre. Ni la Russie préoccupé par son allié Syrien, ni la Chine qui vient de laisser tomber Mugabe.

Il fallait y penser le faux courage, n’est pas le courage. Le faux courageux espère toujours que les gens interviennent. Il peut provoquer même le plus fort de la classe. Il faudra donc gérer le retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s