MACKY SALL CONSTRUIT UN PALAIS DES SPORTS TROIS FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE BIYA

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un joyau architectural qui peut abriter 14 disciplines sportives et les événements culturels. À y pénétrer, on ne se croirait pas à Dakar, mais aux États-Unis, dans une arène de la NBA. L’inauguration du Dakar Aréna s’inscrit dans la politique de Macky Sall de redonner au Sénégal ses lettres de noblesse dans diverses disciplines sportives.

Le sacre des Lionnes du basketball en 2015, la qualification des Lions de la Teranga au Mondial du football en Russie en 2018, illustrent la vitalité du sport sénégalais. En plus du Dakar Arena, Macky Sall a également lancé la construction de l’Arène nationale de Pikine et le Palais des sports de Diamniadio. Il y a aussi la réhabilitation du Stade Léopold-Sédar-Senghor, la pose du revêtement du gazon synthétique du stade Amadou-Barry , la construction d’une deuxième tribune au stade Caroline-Faye de M’Bour passant de 1 500 à 3 500 places, la Poursuite du programme de réhabilitation des stades régionaux de Kédougou, Kaffrine et Sédhiou, la réfection des stades Alassane-Djigo de Pikine, Ngalandou-Diouf de Rufisque et Iba-Mar-Diop de Dakar, etc.

C’est en recevant les Lionnes sacrées championnes de basket que le président sénégalais avaient promis la construction d’un palais des sports moderne avec une enveloppe de 2, 5 milliards. Selon les experts, il fallait plutôt 8 milliards de francs CFA. Les travaux ont été lancés en avril 2016. Au lieu des 5000 places initialement prévus, Dakar Arena a plutôt 15 000 places assises!

À titre de comparaison, le palais des sports du Mali, entièrement climatisé et inauguré le 15 février 2014, a également coûté 8 milliards et demi. Cependant, le palais des sports de Yaoundé qui n’a qu’une capacité de 5263 places, et qui a été inauguré en 2009, a coûté 14, 2 milliards de francs CFA. Cherchez l’erreur!

Comment comprendre qu’un palais des Sports moins moderne comme celui de Yaoundé, ayant le tiers des places de celui de Dakar coûte presque le double du prix alors que les maîtres d’ouvrages sont des entreprises chinoises? Comment comprendre que Macky Sall qui vient à peine d’arriver au pouvoir réalise autant de palais des sports et d’infrastructures sportives alors que Paul Biya ne parvient pas à achever son stade dont la première pierre a été posée en 2009? En moins d’un mandat, Macky Sall affiche un bilan 10 fois supérieur à celui de Paul Biya qui a déjà passé 36 ans au pouvoir avec les slogans creux tels: ” le Cameroun des grandes ambitions, le Cameroun des grandes réalisations “, mais dont les stades de la CAN 2019 sont encore à l’attente du gazon et les blocs de béton importés d’Europe. Comme le dit un proverbe africain: 《 la vieille poulequi passe son temps à chanter, est incapable à pondre un oeuf》.

J. RÉMY NGONO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s