LE TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE DOUALA PROTÈGE ET LIBÈRE UN MALFRAT

Le Tribunal de Première Instance du Wouri fait l’objet de plusieurs critiques depuis hier matin. Pour cause, la substitut du procureur du TGI, la magistrate NANFANG s’est rendue hier jeudi 16 août 2018 au groupement territorial de gendarmerie de Douala pour libérer un contrefacteur de dollars américain.

En effet, le 10 mars 2018 le nommé ALIOUM Chérif, un « bandit » récidiviste impliqué dans les affaires de vols de véhicules et fabrication et usage de faux dollars par ailleurs membre de la famille du ministre YAO AISSATOU s’est présenté comme client dans une boutique qui fait dans la vente des appareils électroménagers, téléphones portables et autres pour acheter un Galaxy Note8 et un home cinéma de marque Samsung modem HT-ES4200 d’une valeur total de 655 000 FCFA (six cent cinquante cinq mille francs CFA).

Il manifestera son besoin à la caissière de la boutique de régler sa facture en dollars. C’est ainsi qu’elle va appeler son patron pour lui demander son accord. Chose qu’il accepte et elle va prendre la somme de 1200 dollars américain à ALIOUM.

C’est donc à la fermeture que le propriétaire de la boutique se rendra compte qu’il s’agit des faux billets. Les tentatives de joindre le malfrat au téléphone à travers le numéro qu’il à laissé seront un fiasco. Malheureusement pour lui la boutique a des caméras (cf images 1,2 et 3) dans lesquelles ont a identifié le voleur. Une plainte sera déposée au groupement territorial de gendarmerie de Douala quelques jours après. Le vendredi 10 août 2018, ALIOUM Chérif va se faire arrêter et par les éléments du groupement territorial de gendarmerie de Douala.

Mercredi 14 août 2018, l’accusé va proposer en vain à l’accusation de rembourser une partie des 655 000 FCFA et de signer un engagement pour finir le reste.

À la grande surprise de tout le monde hier jeudi 16 août 2018, le substitut du procureur une certaine NANFANG est venu le relâcher sans condition. Là presse sera alertée sur cette injustice et va aussitôt se rendre au groupement territorial de gendarmerie de Douala pour immortaliser l’action. Lorsque substitut du procureur s’est rendue compte qu’on a fait venir La presse elle va informer le procureur général Monsieur KIAM Jean Claude. Le procureur général quant à lui a appellé le patron d’une journaliste de #Canal2, Aline Fomete qui était parmi les journalistes présents au moment de la libération de ALIOUM pour lui demander de se presenter à son bureau aujourd’hui avant 10h -Mr KIAM Jean Paul est spécialisé dans le trafic d’influence.

Lorsque Aline FOMETE va arriver dans son bureau il va la séquestrer et l’enfermer dans une cellule au tribunal avec les criminels en l’accusant d’avoir appelé ses confrères de la presse pour venir filmer comment Madame NANFANG libérait le « malfrat ».

Nous avons également appris que ALIOUM Chérif a récemment volé les voitures avec un complice et on l’a libéré sous influence pendant que son complice est allé en prison.

Soulignons que plusieurs sources nous ont informés que le premier substitut du procureur a l’habitude de libérer les détenus sans toutefois suivre la procédure normale.

AINSI SE PORTE LE TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE DOUALA

Paul CHOUTA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s