VOICI POURQUOI L’IMPOSTEUR BIYA PAUL RESTE AU POUVOIR PAR LES FRAUDES ELECTORALES

LE POUVOIR JUDICIAIRE AU CAMEROUN: UN PETIT ROYAUME OÙ TRÔNE LAURENT ESSO ET SES COMPARSES… (ACTE 1)

Le Cameroun est véritablement un cas atypique. Notre pays ne cessera de nous surprendre tellement l’on a l’impression qu’il a l’exclusivité de la négativité dans tous les domaines. Aujourd’hui encore, nous marquons un arrêt sur le pouvoir judiciaire au Cameroun censé pourtant être le 3ieme pouvoir indépendant dans notre pays derrière le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif.

Seulement, le régime de Paul Biya depuis 36 ans a une façon particulière de considérer la justice. Pour ce régime dictatorial, le pouvoir judiciaire reste un gros machin, plutôt une grosse broyeuse au service du roi Biya et ses amis de la mangeoire qui a pour rôle de  »frapper » tous ceux qui osent lever la tête pour contester ou s’opposer. C’est ainsi que tous les pontes qui ont été placés à la tête du ministère de la justice au Cameroun l’ont été sur la seule base de leur grande incompétence et de leur soumission aveugle a Paul Adolph Biya Hitler.

Ces 10 dernières années auront été davantage sinistres pour la justice camerounaise qui a connu le piètre ministre Amadou Ali qui l’a tuée et le fourbe médiocre Laurent Esso qui l’aura définitivement ensevelie.

Conséquence, plus aucun camerounais ne fait plus confiance en la justice camerounaise aujourd’hui. Même les magistrats en exercice qui y sont en service et qui nous contactent régulièrement disent vivre une vraie sorcellerie lors des procès qu’ils sont appelés à diriger en toute impartialité. Ils ne sont que de simples pantins aux mains de Laurent Esso qui leurs dictent les verdicts selon les têtes des justiciables.le dernier exemple étant celui du brillantissime avocat Maitre Akere Muna qui vient d’écoper d’une condamnation de 03 ans par sursis durant 05 ans avec au passage une amende de 1.5 millions de FCFA sans oublier la somme de 10.millions de FCFA qu’il doit verser à sa soeur Ama Tutu muna qui etait sa plaignante dans cette sordide affaire. pour valider cette sale besogne,il a fallu confier ce dossier à un juge chargé de mission.

Un petit ventripotent corrompu jusqu’à la moelle du nom de Joel Albert Bias.Le meme juge qui avait perçu beaucoup de millions chez Amougou Belinga ,l’amant de Laurent Esso pour faire condamner deux journalistes David Eboutou et Patrick Sapack. Mû par le désir du pouvoir,le magistrat Joel Albert Bias dont le nom se trouve déjà sur la liste des juges véreux que nous avons envoyé à toutes les organisations internationales de droit de l’homme est déjà en soi maudit par la nature car sa propre épouse en service au Ministère des transports est celle là même qui fut l’amante officielle de Robert Nkili pendant qu’il etait en tete de ce ministère et cette dame est reconnue aujourd’hui comme  »mami sassayé » en matière de sexe dans son lieu de service.

Toujours dans ce qui tient lieu de justice camerounaise aujourd’hui , Personne n’ignore que toutes les décisions rendues le sont soient après que les juges aient encaissé de grosses sommes d’argent soient apres trafic d’influence. La plupart des magistrats exerçant à Yaoundé le sont soient après avoir monnayé auprès de Laurent Esso,soit après avoir obtenu des recommandations auprès des proches d’Esso, Fouman Akame ou alors parce que membres de la meme secte ésotérique que Laurent Esso.

C’est pourquoi aucun justiciable normal ou pauvre ne peut avoir gain de cause dans cette justice aujourd’hui. Il n’ya qu’a voir Kondengui qui comporte 06 fois les effectifs prévus que doit accueillir cette prison.

Ce qui est davantage attristant,c’est que cette situation n’est prête à s’arrêter même après la mort de Biya simplement parce que le régime satanique de Biya a pris soin de positionner à chaque palier de la justice camerounaise des éléments issus de leurs clans familiaux, amicaux,professionnels et sectaristes.Si l’on ne prend que le simple cas des tribunaux du centre administratif de Yaoundé, Esso Laurent y a infesté des métastases purulente qui sèment pleurent et tristesse de ce côté. Entre le médiocre et imposteur de Georges Meka qui exerce comme procureur au Tribunal de premiere instance en passant par son président jusqu’à la nomination il y’a quelques temps comme avocate générale numéro 3 à la cour suprême. Seule une révolution ramènerait l’ordre avec des exécutions publiques de plusieurs magistrats .

Dans notre document que nous préparons ,l’on peut voir que la justice camerounaise est devenue un petit royaume avec comme roitelet ,Laurent Esso,le fourbe et sénile crocodile du Wouri qui a été laminé par Le Professeur Maurice Kamto dans tout le Littoral.

Ainsi, comme avant gout pour vous faire une idée de ce qu’est la justice camerounaise aujourd’hui, regardez attentivement la liste ci-dessous et observez les noms et les fonctions et tirez-vous mêmes les conclusions…..

Bonne Lecture sans AVC

Patrice Nouma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s