MONSIEUR BADJECK, L’ARMÉE CAMEROUNAISE MÉRITE MIEUX QUE VOUS !!!

Je constate qu’avec une semaine aussi mouvementée que celle qui vient de s’achever où le Cameroun à subit des pertes en vies humaines et matérielles, vous avez décidé de consacrer votre énergie sur les réseaux sociaux au lieu de rassurer ce peuple qui souffre.

Au cas où vous l’aurez oublié, je vais juste vous rappeler quelques faits graves qui se sont produits la semaine dernière:

– Lundi 6 novembre: deux personnes tuées. Un enfant enlevé. Le même jour un kamikaze tué et un autre arrêté.

– Lundi 6 novembre : Le gendarme- major Djonlay Bienvenu abattu à Jakiri

– Mardi 7 novembre : Incursion de Boko Haram. Un villageois blessé, 3 motos, 4 vélos et du bétail emportés.

– Mardi 7 novembre: le maréchal des logis chef, Hinma René abattu à Bafut dans le Nord-ouest.

– Mercredi 8 novembre: l’élève gendarme, Sali David égorgé à Bamenda.

– Samedi 11 novembre : 2 villageois enlevés par Boko Haram dont l’un retrouvé égorgé par la suite.

Je vous passe le reste.

Vous pensez réellement qu’en ce temps de crises multiples et de menaces sécuritaires à la fois territoriales et sur la vie des populations, le peuple camerounais et même la troupe a besoin que le porte parole du ministère de La Défense puisse consacrer tout un éditorial dans une émission consacrée aux forces armées et diffusée sur le poste national pour demander l’arrestation des lanceurs d’alerte ou des critiques. Où croyez vous vous trouvez?? En Corée du Nord ou Quoi ???

Je vais vous dire ce que le peuple attend de vous: il souhaite que vous puissiez le rassurer. Que vous puissiez lui dire que les autorités ont pris des mesures nécessaires pour assurer la protection des biens et des personnes. Les familles et plus particulièrement celles de nos valeureux soldats, veulent entendre que l’Etat et les frères d’armes de leurs maris, morts pour la patrie sont et seront à leurs côtés. Elles ont besoin de cela au moins pour faire leur deuil.

La troupe, nos soldats qui sont au front pendant que vous vous empiffrez de bières dans les boulangeries à Yaoundé, veulent entendre qu’ils se battent pour l’honneur de la patrie. Pour le respect de la souveraineté et qu’ils sont des héros.

QUE FAITES-VOUS EN RÉALITÉ À CE POSTE?

En tant de crise, la communication est un élément décisif à deux niveaux : non seulement il permet de rassurer les populations et par là peut renforcer le renseignement mais en plus de cela elle rebooste le moral de ceux qui se battent sur le terrain. Qui affrontent des balles ou qui à tout moment peuvent se faire égorger.

Ecrire que « vous ne savez pas tirer à la mitrailleuse 12.7 » n’est pas une insulte. C’est un fait et ce n’est pas moi, ce sont vos propres éléments qui en ont fait le constat et l’ont dit. Si après avoir fait ce constat vous vous sentez insulté et estimé qu’en retour on doit vous cirer bottes, vous n’avez encore rien compris. Quand on se respecte on évite de tomber dans la gadoue. Mais en êtes vous seulement capable ? Je n’en suis pas convaincu.

L’une des choses sur lesquelles Paul Biya et moi on s’accorde c’est qu’il doit maintenir les gens comme vous aux affaires. Car vous nous êtes très utile. Vous devenez les esclaves de Paul Biya et pour moi votre incompétence, me permet de travailler et de démontrer que le pays est en panne. Si vous n’étiez pas à ce poste en ce moment, je n’aurais certainement pas su quoi écrire. Et croyez moi ce n’est pas seulement à mon niveau. Même les médias internationaux, les organisations internationales vous aiment. En fait votre incompétence est très utile pour le business de la critique. Et écoutez moi bien: cela génère beaucoup d’emplois.

Pour finir, le Cameroun n’est pas la Corée du Nord. Apprenez d’abord à tirer et à communiquer avant de donner des conseils à Paul Biya sur sa manière de gérer le pays. S’il est là depuis 35 ans c’est justement parce qu’il a su jouer de son intelligence et celle de ses conseillers dont vous n’en faites pas partie et n’en ferez certainement jamais partie. Ca saute malheureusement à l’œil.

NE PETEZ PAS PLUS FORT QUE LE BOUT DE VOTRE NEZ.

Notre armée regorge en son sein tellement de cadres sérieux qu’elle mérite certainement mieux comme porte parole.

Bon début de semaine et surtout j’attends vos prochains écrits pour travailler.

Boris Bertolt

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s