Scandale CAN 2019.

BEN MODO LE BANDIT DE PRIME POTOMAC A DÉJÀ FAIT PERDRE PRÈS DE 5 MILLIARD DE FCFA À L’ÉTAT ET EST DEVENU MILLIARDAIRE SUR LE DOS DE L’ÉTAT.

Ben Modo, le patron de la mystérieuse entreprise Prime Potomac, une société enregistrée aux États-Unis comme entreprise exerçant dans la communication mais qui au Cameroun se retrouve dans les bâtiments et chantiers de la CAN 2019 continue sa filouterie et roublardise en toute impunité.

Rappellons d’abord qu’il a obtenu de gré à gré 26 milliards de fcfa pour les chantiers de la CAN à Garoua. Ainsi au cours de la visite des inspecteurs de la CAF, il devait présenter le gazon des pelouses pour les 3 stades d’entraînement dont il avait la charge. Comble de malheur, les inspecteurs de la CAF découvre que le gazon est pourri et ne peut donc pas être déposé sur les stades. Acheté aux États Unis, son transport a coûté seulement près d’un milliards fcfa. La pelouse environ 4 milliards fcfa. Tout cet argent est parti en fumée. Les inspecteurs de la CAF ayant estimé que les joueurs ne pouvaient pas jouer une pelouse “ pourrie”. Mais tenez-vous tranquille nos braqueurs arrogants poursuivent leur sale besogne.

Le braqueur de Prime Potomac, l’homme lige du Vice Dieu, était à la télé hier, sur la chaîne STV. Il s’est défendu, signe que l’opinion a pris le pouvoir. Il a tenté de rejeter la responsabilité des retards des chantiers sur certaines administrations, c’est bien.

Dites lui que nous, ce qui nous intéresse, ce ne sont pas ceux qui sont à l’origine des retards, ils seront peut-être sanctionnés par celui qui les a nommés; ceux qui nous intéressent, ce sont ceux qui ont profité de la pluie pour chier dans le torrent en grugeant les milliards de nos impôts. Ce sont les personnes comme lui, le Sgpr, Ferdinand NGOH NGOH, le Sgpm, Seraphin Magloire Fouda, Ayem Mauger, chargé de mission, conseiller économique et les autres.

Nous voulons nos dizaines de milliards volés dans les surfacturations et autres mics-macs, nous aurons après le temps de nous occuper des incompétents à l’origine des retards accusés.

Qu’il dise aussi cela à un certain Cyrille Ntolo, grand défenseur de Ferdinand Ngoh Ngoh qui déploie son énergie à justifier le transfert des compétences des administrations vers la PRC alors que nous parlons des dizaines de milliards volés. Est ce que le transfert de compétences vers la PRC veut dire autorisation de voler nos dizaines de milliards ? Nous voulons notre argent et que justice soit faite. Nous voulons que ce gang de braqueurs paie pour ses agissements.

Comme notre Ben Modo était à la télé, a déroulé son sujet, qu’il nous explique un peu cette correspondance publiée au bas du texte. Elle m’a l’air un peu technique. Soyez certain, c’est un tour de magie comme savent si bien le faire les mafios de Sicile. Allô Ben ? À vous l’antenne !

Le gars était venu dire qu’il avait un financement Exim Bank. Exim Bank US a confirmé qu’ils n’avaient aucun projet sur le Cameroun. Et comme Par mafia à la sicilienne c’est l’Etat du Cameroun qui s’est retrouvé en train de donner 26 milliards de Fcfa à Ben Modo pour ses chantiers. Le gars n’avait pas 5frs et nous l’avons enrichi. C’est un acte criminel. C’est de la haute trahison.

BORIS BERTOLT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s