APRÈS ROMÉO DIKA ET PASCAL CHARLEMAGNE MESSANGA NYAMDING C’EST AU TOUR DE JEAN DE DIEU MOMO DE TOURNER LE DOS AU G20

« J’AI BEAUCOUP D’AUTRES CHOSES À FAIRE…»

Jean De Dieu Momo

Le G 20 est plus que jamais divisé, ce groupe des 20 partis politiques de l’opposition ayant soutenu Paul Biya lors de l’élection présidentielle du 07 octobre dernier ne s’accorde plus.

Vendredi dernier, Pour faire le bilan du scrutin présidentiel du 07 octobre passé, ces leaders devaient se réunir à Yaoundé, la capitale politique. Mais chose curieuse, les plus en vue vont briller par leur absence, il s’agit notamment Jean De Dieu Momo des Patriotes démocrates pour le développement du Cameroun (Paddec) ; Banda Kani du Nouveau mouvement populaire (Nmp) ou encore Robert Bapooh Lipot de l’Union des populations du Cameroun (Upc),

Lors de la conférence de presse de clôture des travaux, apprend-on, du journal Mutations, Benz Enow Bate qui coordonne les travaux va clairement accuser ces absents d’avoir boycotté la réunion et d’amener l’esprit de division au sein du groupe.

Selon lui, G20 n’est la propriété de personne. D’ailleurs, insiste-il, Bapooh, Momo et Banda Kani étaient les derniers à rejoindre le groupe.

« Ce n’est pas lui [Benz Enow Bate, Ndlr] qui m’a informé qu’il y avait cette réunion, c’est quelqu’un d’autre. Mais comme lui et moi on est plutôt en bons termes, je lui ai écrit pour lui dire que j’avais appris qu’il y a une réunion. Il confirme effectivement qu’il y a une réunion le lendemain. Je lui fais alors comprendre que le délai était trop court pour moi parce que j’avais du travail. Honnêtement, je ne savais pas qu’il y avait un problème. Je lui ai dit que j’aurais aimé être informé avant, puisque je vis à Douala. On ne peut pas me dire la veille qu’il y a une réunion et je mets à courir », va expliquer le président du Paddec.

« Je lui ai aussi dit, poursuit-il, qu’il devait me faire savoir l’objet de la réunion. J’ai estimé que s’il s’agissait uniquement d’une réunion pour dire notre soutien au chef de l’Etat parce qu’il a libéré 289 personnes, je trouve que c’est un peu léger. Je ne sais pas si ça l’a énervé quand j’ai dit ça. Ce que le chef de l’Etat a fait est une bonne chose, ça va dans le sens de l’apaisement ».

Par ailleurs, « je considère que le G20 a accompli sa mission qui était de soutenir le chef de l’Etat à l’élection présidentielle. Celle-ci est terminée, il la gagné. Maintenant, si nous voulons jouer les prolongations, si le G20 veut continuer, devenir une force politique permanente, le mieux serait que nous nous asseyions pour définir de nouvelles règles du jeu », pense-il.

Pour Jean De Dieu Momo, « le président Benz Enow Bate doit faire une erreur en pensant que j’ai boycotté la réunion. Je suis solidaire des actions que le G20 mène. Maintenant, s’il y a une guerre de leadership, s’il veut devenir porte-parole, libre à lui. Je n’ai pas d’objection par rapport à ça. Croit-il que je lui discute sa place ? J’ai beaucoup d’autres choses à faire, je n’ai pas le temps d’aller me battre pour un poste de leader du G20 ».

C’EST CHAUD!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s