Échec de la CAN 2019: Ferdinand Ngoh Ngoh de nouveau impliqué dans un scandale.

Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République depuis 7 ans, celui que la cascade des scandales relatifs à l’organisation foireuse de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 par le Cameroun a revélé aux Camerounais comme sinon le véritable numéro 1 camerounais en lieu et place du pantin Paul Biya, ou à tout le moins comme le plus puissant de tous les tout-puissants Secrétaire Généraux qui se sont succédé à la tour de marbre d’Etoudi aux côtés de monsieur Biya, n’en finit plus d’alimenter la chronique de la gouvernance sulfureuse au Cameroun.

Activiste et influenceur web, le journaliste Boris Bertolt livre ci-dessous le fruit d’une investigation, ou plutôt des révélations qui jaillissent au sein du sérail, depuis qu’écoeurés par le retrait de l’organisation de la CAN au Cameroun par la CAF à cause de la cupidité et de l’inconséquence de certains de leurs collègues en tête desquels Ferdinand Ngoh Ngoh, de hauts responsables qui avaient jusqu’ici gardé le silence dans l’espoir que « fait quoi, fait quoi » le Cameroun sera « prêt le jour dit » pour la CAN 2019, ont commencé à délier la langue pour tout mettre sur la place publique.

Une véritable bombe intitulée « Scandale can 2019… Comment Ferdinand Ngoh Ngoh et Serge Asso, fils du Général Asso Emane ont contrôlé près de 50 milliards de la Can 2019 », qui a le mérite de rappeler aux Camerounais obligés de se contenter de jours entiers sans une once d’électricité –y compris dans les principales villes du pays que sont Yaoundé et Douala-, obligés de boire de l’eau fétide, pâteuse et rougeâtre –aspect sang séché directement sortie des robinets, en lieu et place de l’eau potable dont le Cameroun vient de réinventer les critères de qualité, obligés de payer les yeux de leur tête pour soigner le paludisme dont les soins sont pourtant subventionnés pour ne pas dire financés par l’Organisation Mondiale de la Santé… et l’auteur en passe, que le ciel et la nature ne peut pas leur offrir mieux en matière de motifs de se lever comme un seul homme, pour renverser l’imposture et la prédation gouvernantes qui ont fait leur lit sous Paul Biya depuis des temps immémoriaux, et qui sont en train de prendre une allure apocalyptique depuis que Ferdinand Ngoh Ngoh a réussi à faire de Biya une marionnette qu’il mène par le bout du nez.

C’est dans l’ombre l’opération la plus mafieuse dans l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Un scandale parmi tant d’autres mais qui illustre toute la mafia de la CAN. L’attribution du marché de construction du stade Roumde Adja à Garoua et deux stades d’entraînements à la société MOTA ENGIL. Un marché de 46 milliards 880 422 625. Un marché de gré à gré passé directement par Ferdinand NGOH NGOH, secrétaire général de la présidence de la République. Imaginez qui est celui qui a manœuvre pour octroyer ce marché à Mota ENGIL: Serge Asso, le fils du general, Asso Émane. Serge Asso est également un grand ami de Ferdinand NGOH NGOH. Mais revenons d’abord en arrière.

Souvenez-vous du projet d’exploitation du fer de Mbalam. Un projet foireux mené par CAM IRON une entreprise montée par des camerounais pour manger les milliards de l’exploitation minière avec des australiens de Sundances Ressources. C’est Serge Asso qui représentait les intêrets des pontes du regime (parmi lesquels Franck Biya) face aux australiens. Mais ce projet n’a jamais abouti. C’est donc dans ce cadre que Serge Asso et Ferdinand NGOH NGOH vont se rapprocher. Mais également le rapprochement avec la société Mota ENGIL qui sera introduite dans le projet d’exploitation de Mbalam par Serge Asso.

A cet effet, sur instruction de Ferdinand NGOH Ngoh, Philémon Yang va signer une Convention le jeudi 5 juin 2014 à Yaoundé entre le PDG de Mota ENGIL, Gilberto Rodrigues et le DG de CAM IRON, Serge Asso. Mota ENGIL devait construire le chemin de fer Mbalam – Kribi. Comme vous le savez, ce chemin de fer reste un mythe à ce jour.

Avec la CAN 2019, le projet Cam Iron tombé à l’eau, Serge Asso n’a plus d’opportunités. Mota Engil n’était pas retenu parmi les premières entreprises. Mais coup de théâtre Lorsque la TASK FORCE a été mise en place autour de Ferdinand NGOH NGOH, Ayem Mauger et Seraphin Fouda. Mota Engil Gagne le troisième marché le plus important de CAN 2019. Un marché de gré à gré.

Mais, comme vous pouvez le voir sur la lettre, l’accord de Paul Biya est adressé à Manuel Mota, DG de MOTA ENGIL sous couvert de Kouakam Raoul représentant de Mota Engil.

Les choses paraissent claires. Cependant le diable se cache dans les détails. Qui est Kouakam Raoul? Il s’agit d’un individu connu principalement sous le pseudo Raoul Benjo. C’est un très proche de Serge Asso.

En effet, Raoul Benjo est l’ancien chargé de communication de CAM IRON. Hahahaha !!! l’entreprise de Serge Asso qui était dans l’exploitation minière. Allez donc savoir comment Serge Asso et Raul Benjo sont passés de l’exploitation minière aux bâtiments et travaux publics au point de devenir les représentants de Mota Engil au Cameroun.

Lettre de Ngoh Ngoh à Mota Engil

En réalité, Mota Engil qui était déjà proche de Asso et Kouakam a été utilisé par les deux camerounais et leur ami SGPR , Ferdinand NGOH NGOH pour gérer près de 50 milliards fcfa des marchés de la CAN. Résultat: les chantiers de MOTA ENGIL à Garoua sont réalisés à 30%. Les experts de la CAF ont indiqué que c’est le chantier le moins avancé de tous les projets. Pourtant c’est l’un des plus gros budgets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.