COMMENT NGANOU DJOUMESSI IMPOSAIT SON FILS COMME DIRECTEUR À CAMTEL

Au moment où Camtel envisage le projet MCN (Camtel Mobile Network), l’ex DG à court de financements adresse une demande financement au MINEPAT de l’époque (Nganou Djoumessi) qui pour payer les 3milliards au titre du projet, exige que son fils (nouvellement diplômé d’une école d’ingénieur), soit recruté comme Directeur du projet MCN (Avec rang de Directeur de Camtel) et que le budget dudit projet soit indépendant de Camtel et sous la gestion de Son Fils.

C’est ainsi que du haut de son manque d’expérience, Boris Djoumessi est propulsé a la tête dudit projet qui depuis trois ans n’a pu voir le jour. Entre temps cet individu annonce à qui veut l’entendre dans le pays que Camtel aura bientôt une licence Mobile en tant que société indépendante de Camtel actuelle et qu’il en sera le Directeur Général.

Sauf que son manque d’expérience ne lui permet pas de faire décoller le projet qui est achevé depuis 2014 et la 4G en service depuis ce temps mais peine à être commercialisé. Entre temps il a fait signer plusieurs partenariats avec des sociétés étrangères (Vodafone, Lyca Mobile, etc.) avec lesquelles il espère lorsqu’il aura la licence mobile, lancer une véritable société mobile en joint-venture a capitaux répartis entre la (les) sociétés étrangères (Vodafone pour le développement de la 4G et Lyca Mobile pour les appels internationaux avec la 3G) et lui-même et consort.

Cependant, Vodafone du fait d’un différend au plan réglementaire, ferme ses portes et repart. Yoomee, le fournisseur d’accès Internet présente au Cameroun depuis 2011 (ayant été la premiere à introduire l’Internet mobile au Cameroun) appartenant d’abord à des israéliens, dont plusieurs anciens militaires de l’armée de Tsahal est reprise en 2016 par des actionnaires Camerounais.

Les nouveaux actionnaires décident d’investir dans la 4G (nouvelle technologie internet par excellence) pour être en mesure de faire concurrence aux autres opérateurs MTN et ORANGE. C’est ainsi qu’avec l’ancien DG de CAMTEL David NKOTTO Émane,

YooMee va signer un contrat avec CAMTEL pour l’utilisation de ses infrastructures.

Ce contrat dit contrat MVNO (Mobile Vertual Network Operator/Opérateur Mobile Virtuel) permet a Yoomee d’utiliser partiellement les capacités (comme tous les opérateurs au Cameroun) moyennant le paiement d’une redevance variable en fonction de l’utilisation. C’est donc ce qui justifie ses factures actuellement impayées qui se situent à près de 80 millions fcfa.

Ce type de contrat n’est pas nouveau chez Camtel, puisque l’essentiel des sociétés locales existantes ou ayant existé au Cameroun ont signé ce type de contrat (Ringo, creolink, etc.). Set Telecom est le dernier MVNO connu au Cameroun.

C’est par cette alliance entre NKOTTO Émane et YooMee que l’ancien DG de CAMTEL va éteindre les ambitions du fils de Nganou Djoumessi, Boris Nganou qui se rêvait en prochain directeur de société de téléphonie après avoir coulé le projet mobile de CAMTEL.

Voilà donc un ministre qui doit financer un projet gouvernemental il impose que son fils soit nommé à la tête de ce projet avant de le financer. Bon Nganou Djoumessi dit moi un peu nous don’t les parents ne sont pas Ministre là on fait comment pour être directeur? Malchance.

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.