JACQUES FAME NDONGO VIOLEMMENT ATTAQUÉ

Une semaine seulement après son contre discours , le journaliste engagé J. Rémy Ngono, en réaction au réaménagement ministériel du 4 janvier dernier, a fait une sortie fracassante sur sa page Facebook officielle.

« Les seuls instants où on le (Paul Biya) voit, c’est toujours quand il faut couper un gâteau d’anniversaire … et pourtant le Cameroun est à feu et à sang ».

Virulent comme à son habitude, J. Rémy Ngono, ne fait pas l’économie de ses mots, lorsqu’il s’agit d’exprimer tout le dédain qu’il récent pour celui qu’il qualifie de momie du Cameroun. Associé à ceux qu’il appelle les revenants et les présidents morts vivant d’Afrique, S.E Paul Biya, se retrouve une fois de plus cloué au pilori. En plus de ses apparitions spontanées, il est accusé d’avoir abandonné les populations et l’armée camerounaise, au cœur de la guerre qu’il a déclarée à la secte islamique Boko Haram en 2014, depuis le perron de l’Elysée en France. On apprend du chroniqueur sportif que les militaires camerounais font face à un déficit de munitions, de gilets pare-balles, et même de ration alimentaire.

« Il ne s’est jamais rendu auprès des populations qui en (la guerre) souffrent depuis 5 ans aujourd’hui ».

Associé à une totale indifférence pour les citoyens camerounais meurtris par la guerre, le journaliste déplore la vague de festivité qui accompagne « les récompenses du 4 janvier 2019 ».

70 MINISTRES ; UN RECORD MONDIAL

Si l’Allemagne compte 15 Ministres, les Etats-Unis en ont 21 ; 28 pour la chine et 22 pour la France. Au Cameroun, pays pauvre très endetté, le nombre est beaucoup plus important ; un record mondial de 70 Ministres. Un nombre qui coûtent des sommes pharamineuses à l’Etat.

« le père (Paul Biya) m’a appelé pour me dire, mon fils tu travailles très très bien, c’est pour cela que je te récompense ».

Dixit l’actuel Ministre d’Etat de l’enseignement supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo.

« Un vieux monsieur né en 1950 qui dit que Paul Biya est son créateur ».

Au cœur du récent scandale des ordinateurs portables, personne ne donnait chère pour sa peau. Cependant, le Pr Fame Ndongo a reçu une promotion. Vraisemblablement intouchable, le journaliste rappelle son implication dans le détournement de 8 milliards de FCFA qui a fait tomber le Pr Gervais Memdo Ze.

Au sein du gouvernement depuis des décennies, les Ministres qu’il qualifie de « mains criminels » du chef de l’Etat sont passés en revue et leurs différentes frasques sont étalées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s