Quand l’ambassade du Cameroun à Paris refusait de recevoir Jean Dedieu Momo

Texte écrit par Jean Dedieu Momo en octobre 2015

 » J’étais il y’a quelques jours à l’ambassade du Cameroun a Paris pour saluer les responsables et les compatriotes qui y travaillent.

Malheureusement après avoir décliné mon identité de président du Paddec parti d’opposition et de conseiller municipal a Douala 5e et d’ancien candidat à l’élection présidentielle, les deux vigiles, un maghrébin et un Coréen, m’ont demandé de patienter, le temps d’appeler à l’étage pour voir si je pouvais être reçu.

Cinq minutes après ils m’ont informé qu’il n’y avait personne pour me recevoir et que l’intérimaire de l’ambassadeur ne sera présent que le mardi.

Trois camerounais sont ensuite sortis de l’ambassade et devisaient dans la cour, je suppose pour bien me voir.

Nous n’avons pas échangé. Voilà je vais repartir de Paris sans avoir visité notre maison commune, notre ambassade. Une curiosité. J’ai demandé à une camerounaise qui était là pour son dossier de me prendre en photo devant l’ambassade. Elle a pris peur et a refusé affirmant que les choses du Cameroun sont trop compliquées.

J’ai beau lui expliquer que ce n’était pas interdit. Elle est partie en courant. C’est un français qui a finalement pris cette photo.  »

Jean Dedieu Momo , octobre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.