A CAUSE DE PAUL BIYA, LES CAMEROUNAIS SONT SANS PAPIERS AU CAMEROUN

Ça n’a pas l’air comme ça mais c’est fou le nombre de personne dans notre pays qui n’ont pas de carte nationale d’identité. Je ne te parle pas des gens qui sont à Mintchaminyoumin ou à Perfoforé mais bel et bien de ceux qui sont à Douala et Yaoundé. Entre ceux qui l’ont perdu et ceux qui la font pour la première fois, les postes d’identification dans les commissariats sont toujours bondés. Le plus surprenant cependant c’est que dans ces postes d’identification, tu vas retrouver des centaines de CNI en souffrance, c’est-à-dire que quelqu’un part de chez lui pour se faire établir une carte d’identité et ne vient jamais la récupérer. C’est donc ainsi que vous les croisez partout soit avec un vieux récépissé, soit avec un certificat de perte qui est déjà déchiré de partout datant d’il y a un an. La plupart des cas sont les filles, c’est elles que les policiers font souvent descendre du bus à l’entrée de Yaoundé. Elles prennent le bus VIP, ont les mèches brésiliennes mais pas de CNI

Il est de la Carte Nationale d’Identité comme de toutes les autres pièces. Comment comprendre qu’en plein Douala et Yaoundé il y ait encore des enfants qui n’aient pas d’acte de naissance ? Tu as des parents qui attendent quand l’enfant va déjà à l’école pour lui établir un acte de naissance, pourtant il est tous les jours au Bar; et comme même les écoles ne sont plus exigeantes sauf quand il s’agit d’argent, certains enfants font tout le cycle primaire sans acte de naissance. Ils n’auront cette pièce que parce qu’elle est exigible pour les examens officiels. Ici il ne s’agit pas de manque de moyens mais purement et simplement de NEGLIGEANCE et d’ INCONSCIENCE.

Quand tu as parlé de CNI et d’acte de naissance, ne parle même pas du Passeport et du Permis de conduire. En général, nous n’allons établir ces deux pièces que lorsqu’il y a un besoin pressant. 7/10 personnes que tu croises à l’ Emi-immigration pour se faire établir un passeport le font parce qu’elles ont un voyage en vue. Idem pour le permis de conduire où en dehors des étudiants qui en ont besoin pour leur CV, la plupart des gens ne pensent à passer le permis (quand ils ne l’achètent pas tout simplement) que lorsqu’un proche qui vit de l’autre côté lui a déjà promis une voiture dans le prochain container. Après tu vois un accident ici dehors tu te demandes si c’est Stevie Wonder qui était au volant.

La conséquence de cette désinvolture dans l’établissement des pièces officielles est l’émergence de nouvelles niches de corruption. Profitant de l’ignorance et de la précipitation des usagers, les autorités en charge de ces pièces ont donc installé des Péages. Surtout que la mode aujourd’hui est à l’ EXPRESS. Tout le monde aujourd’hui veut sa pièce en deux heures ou en deux jours. Du coup au Diable le circuit normal et bonjour le réseau. Tous ceux qui le font s’en vantent voulant même te faire passer, toi qui suis le circuit normal pour un « Mbout man ». Pourtant partout dans le monde, le service express pour ce qui est de l’établissement des pièces existe et il est officiel. Au lieu que l’argent de l’express rentre dans la poche d’un individu, on pourrait l’officialiser en faisant rentrer cet argent dans les caisses de l’Etat. Ainsi on te dirait que si tu veux une CNI en mode normal elle coûte 2800FCFA, mais si tu la veux en Express tu payes le double ou le triple selon la diligence souhaitée. Demander ça ici est équivalent à demander au poisson de se braiser lui même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.