LE DICTATEUR BIYA SÉQUESTRE DES CAMEROUNAIS

« 3 mois après, le rire a viré jaune

Le 6 novembre 2018, ils ont bien ri, scandant AYOP AYOP, lors de la consécration du vol de nos votes.


3 mois après, ils sont si terrifiés qu’ils nous kidnappent par centaines en pleine nuit.


Ne savent-ils pas qu’aucune douleur ne dissuade un enfant de recommencer à marcher, lui qui sait que sa marche le conduira inexorablement vers sa liberté ?


Nous sommes la lumière qui conquerra bientôt leur ténèbres ».

Edwige Ngueko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.