L’ambassadeur de Paul Biya a Washington est dans des salles draps.

Message original transmis tél que reçu

«Voici la vidéo qui donne des sueurs froides à l’ambassadeur du Cameroun aux USA! Je vous explique :

Les heures suivant l’arrestation de Maurice Kamto et autres partisans et membres du MRC au Cameroun, un groupe de combattants se rend donc à l’ambassade du Cameroun sis à 2349 Massachusetts Avenue, Washington DC pour exprimer leur mécontentement face à la dictature qui sevit au Cameroun. Ils attendent patiemment la sortie du boss des lieux. Dès qu’il apparaît, il voit les gars postés devant l’ambassade en train de le huer. Son sang monte un tour! Il se rappelle du coup qu’au lycée, il avait un coup de poing qu’on appelait « Ekouta Mebi ». Il fonce sur les gars, lance sa tablette sur l’un d’eux, fait des feintes à la Jean Marie Emebe et sort un « Chôriuken » à l’un des gars, ignorant que le live est en cours et que ses « prouesses » sont filmées! C’est à ce moment que l’esprit maléfique de la sardine sort de son corps et il se rend compte qu’il est aux USA, pas en Sardinavie! Il envoie donc le costaud avec barbe blanche qui apparait sur la vidéo là, récupérer sa tablette chez les gars. Les mbom là ont dit niet. Amot (je l’appelle ainsi car c’est comme cela que ces gens s’appellent entre eux dans une langue qui commence toujours par « ma dzo naaa, ma dzo naaa »…), essaie alors tout son possible, sort le sissia qu’il va appeler la police, qu’il va appeler le BIR, il manquait un peu qu’il appelle même Atanga Nji ! Les gars ont signé que tant que l’ambassadeur ne demande pas les excuses, il n y a rien! Il va alors demander les excuses comme ça?

N’est ce pas il appelle la police, et déclare que les gars l’ont agressé et volé sa tablette! La Police par souci d’enquête menotte les gars pour les emmener au poste de police norrr, Amot derrière commence lui à chanter « on va vous rapatrier vous allez voir, vous irez rejoindre Kamtoto à Kondengui… » vu qu’ils chantent partout que les gars de la BAS sont des sans papiers. Contrôle d’identité, TOUS les gars sont américains ! Les choses changent, l’acteur devient le chef bandit. Les gars expliquent donc que c’est l’ambassadeur qui a sorti l’Ekouta Mebi sur eux. Les policiers ont pris toutes les vidéos, même celles des caméras aux alentours de l’ambassade et il en ressort qu’effectivement c’est Son Excellence Jean Marie Emebe, ambassadeur de Sardinavie, qui a commencé la violence! Et ce sur le territoire américain ! Une plainte est déposée direct. L’ambassadeur est dans de sales draps! La cuiture commence sur lui. Amot a eu la honte de sa vie! Il a sorti les gros yeux de Atanga Nji sur les enfants d’autrui hein!

Heureusement que les combattants ont dit qu’ils ne veulent pas eux faire comme les Bassaa. Ils ne sont pas allés à l’hôpital pour certificat médical, parce que aux USA norr, quand tu gifles quelqu’un norrr, le certificat médical qui sort derrière, tu dis toi que better tu le tuais une fois!»

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.