Tchad: Abeché Barbarie Policière

Dans la journée du 23 Février 2019, des gendarmes et des policiers à leur tête le COMLEGION récidiviste HAMIT BATITE ont tiré à balles réelles sur un groupe de femmes à ABECHE dans le OUADDAI blessant aux jambes dix d’entre elles.

Ces femmes etaient des étudiantes de l’établissement « DARASSALAM » complexe scolaire fondé par le CHEIKH Tahir ABDELGHANI en 1996 et dont la direction lui avait illégalement été retirée l’année passée sur instruction expresse du Président Deby ;

Lors du dernier passage de celui-ci dans la province, Idriss Deby a ordonné la nomination à la tête de ce complexe d’une autre personne alors que la justice par jugement Administratif / Rep n°001/2018 avait annulé la première décision prise par le sultan du DAR OUDDAI sur instruction expresse d’IDRISS DEBY.

Ces femmes indignées par le non-respect de la décision de la justice avaient protesté contre cet acte irrégulier inspiré par le président et qui nomme une autre personne en lieu et place du CHEIK A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.