QUAND CABRAL LIBI PRENAIT DES MILLIONS CHEZ AMADOU ALI À BASTOS CONTRE MAURICE KAMTO

Dans le cadre de l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, toutes les manœuvres étaient bonnes pour maintenir Biya Paul au pouvoir. Lui qui n’a tenu qu’un seul meeting et n’a accordé aucune interview.

Parmi ces stratégies, il fallait casser son principal rival KAMTO Maurice. Lui qui en un an avait parcouru plus de contrées au Cameroun que Paul Biya en 36 ans. Pour cela, chaque élite régionale devait se déployer pour freiner la monter du MRC.

C’est dans ce cadre que Amadou Ali, faucon du régime bien qu’épuisé rencontrera à sa résidence de Bastos à plusieurs reprises Cabral Libi le candidat du parti Univers. L’enjeu était double: Lui rassurer qu’il bénéficie de l’attention du chef de l’Etat mais également lui donner les moyens pour faire sa campagne. Amadou Ali devait s’assurer que Kouagne Kérosène ( KK) puisse empêcher la percée de KAMTO Maurice dans l’Extreme-Nord. C’est ainsi Kouagne Kérosène recevra d’importantes sommes d’argent pour sa campagne.

Bien qu’il soit un peu dans l’ombre ces derniers mois, cette information ne peut guère surprendre ceux qui connaissent l’ancien ministre de la justice Amadou Ali, qui n’a jamais aimé KAMTO Maurice au ministère de la justice alors que ce dernier avait été principalement nommé par Paul Biya pour suivre techniquement le processus de rétrocession complet de BAKASSI au Cameroun par le Nigeria. Par ailleurs, Amadou Ali s’était illustré par des propos indécents contre les Bamileke et anglophones devant l’ancienne ambassadrice américaine Janet Garvey. Il n’est donc pas surprenant qu’il se rapproche de Cabral Libi contre Maurice KAMTO.

Par ailleurs, tenez-vous tranquille, dans la lettre du 13 février 2019, le représentant permanent du Cameroun auprès des Nations Unies au secrétaire général de l’institut du droit international, Anatole Fabien Nkou, évoque Cabral Libi Li Nge ngue alias Kouagne Kérosène. C’est le seul acteur politique autre que Biya Paul convoqué par le texte pour justifier l’arrestation de KAMTO. Lorsque le parti au pouvoir s’appuie sur un opposant pour justifier la répression cela veut dire qu’ils ne sont pas en opposition mais sont des alliés. Aussi simple que ça. Si vous vouliez encore une preuve que Kouagne Kérosène roule pour le RDPC vous êtes servis avec cette lettre.

Pour finir, les sympathisants de Kouagne Kérosène me disent: “ Cabral te donne le travail hein “. Ma réponse: Qui vous a dit que arrêter les voleurs est facile. Voilà Mebe Ngo’o que le grand mafieux Ngo’o Ngo’o n’arrive pas à arrêter. Combien de fois un gar qui prie tous les jours. Décidément ces cabris sont pires que les sardinards.

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.