Voici la preuve que l’arrestation de Maurice Kamto a été directement commanditée par Atanga Nji(Vidéo-cahée)

Pendant les opérations on écoute clairement le directeur régional de la police du Littoral ESSOGO au téléphone avec Paul Atanga Nji qui pilote directement les opérations depuis Yaoundé.


Dans cette bande, Maurice KAMTO dit clairement à ESSOGO qu’un mandat de perquisition n’est pas un mandat d’amener. ESSOGO traite le professeur de droit de “ pauvre capacitaire” et lui dit “ on t’amène quand “. Et KAMTO dit oui “ amener nous mais ne me parlez pas de droit”.

Sur la base de cet élément de preuve dont Dupont – Moretti et les avocats camerounais sont en possession, on doit déjà juridiquement annuler toutes procédures contre les personnes arrêtées chez Albert Ndzongang.

Un commentaire

  1. Ce pays a atteint un niveau de pourriture à nul autre pareil.c’est très grave ce qui se passe dans le 237aujourd’hui.c’est triste ce que nous vivons dans ce pays.un ministre qui ordonne l’arrestation d’un leader d’opposition? C’est donc dire que les auxiliaires de la justice de ce pays sont de véritables écrans.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.