CANAL 2 EN CHUTE VERTIGINEUSE.

La chaîne de télévision au logo vert qui jadis faisait la fierté du Cameroun est aujourd’hui en pleine ruine. La gestion manageriale villageoise de ce patrimoine la conduit petit à petit vers l’abîme. Ce 01 mai, fêtes des travailleurs, pour la première fois dans l’histoire de cette entreprise, il n’ya pas eu de pagnes pour les employés comme cela a été le cas très souvent, encore moins les t-shirts. Par contre, dans sa représentation de Yaoundé, il ya eu quelques polos distribués au pif à certains membres de la maison. Bref ce n’est plus la grande fêtes autour des patrons, c’est la débandade totale.

Nous faisions remarquer autres fois la difficulté de canal 2 à payer ses employés. Une enquête menée par la rédaction du quatrième pouvoir révèle que la masse salariale mensuelle est de 56 millions à peu près. De cette enquête, il en ressort également que un peu plus de 50% des salariés sont payés à moins de 100 milles frs cfa, le reste étant dilapidé par les cadres de cette entreprise. Aussi, les différents directeurs généraux de canal 2 et sweet fm, tous des beaux-frères du PDG CHATUE, sont fortement soupçonnés d’introduire des salaires fictifs au sein de la boîte, car le flou entretenu sur le nombre exact des employés renseigne suffisamment sur la gabegie, le pdg Emmanuel Chatué gagnerait à faire un audit de son entreprise. Une telle entreprise qui a donné un avenir à plusieurs personnes, artistes musiciens, comédiens, journalistes et autres ne peut pas s’effondrer de cette façon. Une source à la CDE nous indique qu’ils ont retirer le compteur d’eau chez un des directeurs pour factures non payées. Sachant que les charges d’eau, lumière, ménagère et autres chez les directeurs généraux sont gérées par les revenus de canal 2 international, une telle coupure montre aisément que le fond a été atteint.

Le limogeage de l’un de ses meilleurs journalistes, Jean Bruno Tagne il ya quelques semaines pour absence au poste selon le courrier qui lui a été remis par la direction a fait dire à plus d’un que la vraie raison de cette séparation était plutôt à chercher du côté des services de la présidence. Au motif de ce que le journaliste serait un soutien de Maurice Kamto, candidat malheureux à la récente présidentielle et emprisonné avec plus de 150 partisans à la prison de Kondengui. Cette version ne pourrait être confirmée par notre rédaction à ce moment de nos enquêtes.

En outre, la gestion opaque du financement de la première dame chantal biya à hauteur de 50 millions lors des canal d’or a laissé des grincements de dents. Mis à part 1 millions frs cfa remis à 18 personnes chacune comme prime pour les trophées gagnés identifiables, le reste d’argent n’a laissé aucunes traces jusqu’aujourdhui.

Au vu de tout cela, si rien n’est fait par le président directeur général qui en ce moment se trouve aux États-Unis pour un séjour privé pour stopper cette hémorragie, il n’aura que ses yeux pour pleurer dans un avenir très proche. L’opinion publique vomit petit à petit cette chaîne au profit des chaînes concurrentes.

Par Ulrich Armel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.