LE PASTEUR, PROPRIÉTAIRE DE LA RÉGIONALE FAIT ENFERMER DES JEUNES À KONDENGUI.

LE PASTEUR, PROPRIÉTAIRE DE LA RÉGIONALE FAIT ENFERMER DES JEUNES À KONDENGUI

La Régionale d’Epargne et de Crédit est un établissement de micro finance de deuxième catégorie donc le siège est à Yaoundé . Elle a commencé ses débuts il y a 25 ans sous l’appellation ancienne de ÉPARGNE FESS.

La gouvernance de cette structure est embrigadée par un système familial (Baneng) et religieux dont le créateur est le REV. OMBANG Ekath Charles Rollin.

Il s’agit d’un homme au visage d’ange mais à la réputation en réalité sulfureuse. Ses anciens employés le décrivent comme un “ imposteur, arnaqueur financier, corrupteur, gourou d’une secte pentecôtiste, fraudeur fiscal et des systèmes informatiques”.

Ce dernier a toujours eu à user de ses partenaires et collaborateurs et finit par se séparer d’eux par des entourloupes. Nous avons pour mémoire les tristes histoires de ses partenaires avec qui il a créé EPARGNE FESS. Au final ce fils d’instituteur catholique s’est retrouvé actionnaire majoritaire avec plus de 500 millions de part du capitale obtenu par des schémas comptables peu orthodoxes, dont il était incapable de justifier la provenance des fonds lors des contrôles COBAC.

A cela s’ajoute un autre conflit qui l’a opposé au promoteur du logiciel de messagerie  » allô la régionale « , sans compter des factures impayés de Delta Bank.

Le cas d’escroquerie le plus récent commence quand il recrute le jeune ingénieur informaticien Ngassa Eraste Polycarpe en 2010. Celui ci arrive aux moment où la régionale est entrain de basculer au logiciel delta bank. Il fait développer d’autres applications quasiment gratuit en l’occurrence de SMS banking.

C’est alors qu’en 2016 le révérend Ombang Ekath, decide d’implanter la Régionale au Gabon pays Voisin. A cet effet, la nouvelle licence du logiciel coûte plus de 400 millions.

Habitué à la jonglerie, va demander au jeune Ngassa Polycarpe et son équipe de plagier le système informatique de Delta qui est utilisé à la Régionale Cameroun pour installer à la filiale du Gabon. Ombang rassemble tous les informaticiens sous la conduite de Ngassa de faire le boulot.

15 mois après Mr Ngassa et ses collaborateurs vont solliciter une motivation en numéraire de leur patron. un mois plus tard le pasteur va utiliser un faux réseau d’intrusion dans la base de données qui va faire apparaître des faux versements qui seront payés par ses frère et soeurs (preuves à l’appui) respectivement chefs des agences, d’Akwa, de Ndokoti et Mvog Mbi les nommés Ekath fidèle, Onyomokolong Monique et Essong) au fin de créer la diversion et la suspicion au dos de Mr Ngassa Polycarpe. Ce dernier sera interpellé. Ce qui permet au patron de la régionale, Ombang de ne plus lui payer ce qu’il lui doit.

En plus d’autres responsables du contrôle et de la comptabilité les nommés: Moukoury Charly et Belibi Nomo Xavier, qui ont tenté de faire des investigations sur le compte appartenant à Mr Ngassa afin faire éclater la vérité, seront aussi embastillés, et considérés comme des complices au but d’étouffer toute la vérité dans cette affaire.

Mais ces gens ont toujours de grands amis. Ensuite Ombang va contacter quelques éléments de la sécurité militaire (SEMIL) pour fabriquer des fausses communications téléphoniques (SMS) qui sont malheureusement anti datés et réfutés comme fausses preuves de coaction.

Aujourd’hui, Ngassa Polycarpe, Moukoury CHARLY et Belibi Nomo sont tous écroués à la prison centrale de kondengui où ces responsables de famille attendent leur jugement depuis deux ans. Rien. Le procès est bloqué par notre bonbon pasteur. De quoi a t’il peur?

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.