Le transporteur aérien Camair-Co a cumulé 200 millions de FCFA de dette de carburant chez le pétrolier Tradex

Avant le début du décaissement, le 22 mai 2019, d’une enveloppe globale de 1,5 milliard de FCFA devant permettre d’oxygéner la trésorerie exsangue de Camair-Co, cette compagnie aérienne publique cumulait une dette de carburant de 200 millions de FCFA chez Tradex, a-t-on appris de sources officielles.

Selon l’état des dépenses présenté au ministre des Finances pour justifier le décaissement urgent de cette enveloppe financière, une partie des fonds mis à la disposition de Camair-Co devait permettre d’apurer cette dette. Ceci, indique — t — on, pour que le distributeur des produits pétroliers ne suspende pas les approvisionnements de Camair Co en carburant.

Grâce à cette perfusion financière de l’État, son unique actionnaire, Camair-Co a également pu éponger le tiers d’une dette de 677 millions de FCFA réclamée par son partenaire Ethiopian Airlines, mais surtout louer un nouvel avion Embraer, pour continuer à assurer son exploitation. Il est également prévu de louer un Boeing, pour renforcer la flotte quasiment clouée au sol depuis des mois, à cause des pannes diverses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.