L’irruption des biyasophes

Un nouveau courant philosophique est entrain de naitre au Cameroun, elle a pour objectif de défendre un régime vieillissant, de s’attaquer à toute critique surtout lorsque celle-ci s’adresse au tyran.

Ce nouveau courant de pensée que je nomme la Biyasophie, a pour précurseur Mono Ndzana. C’est une philosophie de l’éloge d’un Biya Magnifié sous des traits jupitériens.

Pour ces adeptes, tout ce que Biya fait est bon, et tout ce qu’il dit est vérité. Cette philosophie se caractérise aussi comme je l’ai dit plus haut par son allergie à la critique, car en Biya la vérité réside.

Elle abhorre fièrement des oeillets, et se refuse a voir ou commenter, le bilan du Biyayisme en matière d’amenagement du territoire, de désindustrialisation, d’éducation, gouvernance, de libertés et de respect de la vie humaine.

Elle est en vérité un fanatisme, une contre philosophie, qui s’attaque à toutes revendications de libertés, de développement technologique, de développement industriel et de toute justice sociale ( notamment la philosophie progressiste d’Achille Mbembe et la philosophie militante de Franklin Nyamsy). Parce que, d’après elle, la liberté est une importation occidentale et le développement est une technique déguisée d’aliénation ourdie par le pancapitalisme ultralibéral.

Cette philosophie n’a heureusement des adeptes que dans un cercle bien restreint, et ne recrute des disciples que dans ce cercle scientifique et communautaire bien étroits ( pourrait-on dire qu’elle est une philosophie du village). Ce qui montre que le bon sens demeure encore la chose la mieux partagée et ce même au Cameroun.

Une adresse à la nouvelle école doxologique de Nke Fridolin.

Par Faso Ntalep

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.