TÉMOIGNAGE DE TAMO AURELIEN TORTURÉ AU SED PAR LES BULU ET LIBÉRÉ AVEC DE GRAVE BLESSURES

Je m’appelle, Tamo Aurelien, je suis militant du MRC, samedi le 8 j’ai été enlevé, cagoulé et amené dans un endroit inconnu, certainement au SED ou on torture les gens et où personnellement j’ai été torturé, et donc vous voyez ces blessures que j’ai au niveau de la fesse, sur mon bras gauche et sur ma côte. Très sincèrement ma côte me fait horriblement mal, parce que ils m’ont botté à plusieurs reprises avec leurs rangers au niveau de la Côte. J’ai d’abord très mal à ce niveau. Et je leur ai fait savoir que j’ai très mal à la Côte depuis longtemps. Mais quand je leur ai dit ça, il ont pris plaisir à me botter à ce niveau. J’ai aussi très mal à la tête, parce qu’il y a l’un d’eux qui m’a raclé, je suis tombé et j’ai frappé ma tête au sol, et il m’a encore botté la tête avec ses rangers. Samedi il m’ont enlevé à côté de la cathédrale à la poste centrale et nous somme exactement mardi 11 juin dans la nuit ou ils m’ont libéré. Toutes ces tortures que j’ai subit c’est tout simplement parce J’ai exprimé mes droits en marchand pour dire non à la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest pour dire qu’on arrête de tuer mes frères. Qu’on arrête d’envoyer en sacrifice les soldats camerounais, qu’on arrête ces guerres fratricide parce ça n’aide pas le Cameroun, ça détruit. Toute ces familles détruites, à qui profite le crime, pourquoi c’est si difficile d’établir un véritable dialogue inclusif comme tout le monde le demande ? J’ai marché pour dire non au hold-up électoral, parce que notre parti le MRC à gagné les élections, je ne demande qu’à ce que le recomptage soit effectué. Et si c’est vrai que le RDPC a gagné à hauteur de 71% pourquoi c’est si difficile qu’on passe au recomptage des voix ? parceque avec ce pourcentage, il ne devrait pas avoir peur. J’ai marché pour dit non à la gabegie, au détournement des deniers publics. On fait état un peu partout ici au Cameroun de plus de 1000 milliards qui ont été détournés pour la préparation de la CAN. Qu’est-ce que mille milliards ne peuvent pas faire au Cameroun ? Simplement pour ces raisons j’ai été torturé. J’ai été maltraité battu comme un animal. Je crois que l’animal en ce moment là avait plus de valeur que moi même qui suis un être humain. J’ai vu la mort venir. J’ai vu la mort venir. Mais comme son excellence le président élu Maurice KAMTO le dit souvent, moi aussi je le dit, rien n’y fera de ma détermination. Ils ne m’ont pas tué. Et tant que possible, je marcherai pour exprimer ma détermination. Et je sais que le seigneur va délivrer ce pays le Cameroun. Tout à un temps pour finir, seul Dieu est infini et que ceux qui torturent et tuent ne restent pas mourir. Mais moi tant que je suis en vie je vais Continuer le combat.

Ce militant du MRC en témoignant ainsi à bravé les menaces à lui proférées par ses tortionnaires au SED, qui lui avaient fait savoir qu’il s’en prendraient à sa famille si celui ci venait à révéler ce qui s’est passé pendant sa torture et ce qui se passe au SED au quotidien.

#Plus_dinfos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.