CHANTAL BIYA FAIT NOMMER UN DE SES PROCHES PARENTS À L’INTENDANCE DU PALAIS PRESIDENTIEL APRES L’AVOIR PLACÉ À L’ENAM OÙ IL EST ENCORE ÉLÈVE

Par Michel Biem Tong, web-journaliste

Il n’a que 27 ans. Par décret présidentiel (voir document ci-dessous), Medoulou Mengolo Cleopasse a été nommé lundi 16 septembre dernier intendant adjoint chargé des affaires intérieures à l’Intendance du Palais présidentiel (le « coffre-fort » de la présidence en fait), des résidences et des pavillons présidentiels. Les positifs diront :  » le président a enfin fait confiance à la jeunesse ». Ce qui n’est pas faux de toutes les façons.

Seulement, ce que beaucoup de Camerounais ignorent est que ce jeune homme est encore élève à l’école nationale d’administration et de magistrature (ENAM). Comment peut-on nommer dans la haute administration et à un poste aussi important un bonhomme de cet âge sans expérience ?

En effet le nom du jeune Medoulou Mengolo Cleopasse est le 156e parmi les candidats admissibles aux épreuves orales pour l’entrée au cycle A section « administration générale » à l’ENAM au titre de l’année académique 2018/2019, selon la décision N°0257/ENAM/DG/DAA DU 28 septembre 2018 signé du directeur général de l’ENAM, Pierre Bertrand Soumbou Angoula.

D’après le site internet de l’ENAM, la formation au cycle A section « administration générale » dure deux ans. La première année est consacrée à la préparation militaire supérieur suivi d’une année académique. La deuxième année à 4 mois de stage civil suivi d’un semestre académique.

Au moment où on s’attend à le voir entamer ses 4 mois de stage dans l’administration, le jeune Medoulou Mengolo Cleopasse est propulsé cadre à la présidence de la République par décret présidentiel. Et pas à n’importe quel poste s’il vous plait! Ce qui justifie un tel privilège ? Cleopasse Medoulou Mengolo n’est ni plus ni moins qu’un membre de la famille de la Première Dame du Cameroun, Chantal BIYA, à en croire de sources concordantes à la présidence de la République. Certaines parlent de son neveu, d’autres de son cousin.

Voilà comment Chantal Biya, l’épouse du dictateur camerounais remplit ses frères et sœurs nang’eboko à la présidence de la République, sans doute avec l’aide d’un autre de ses frères, Ferdinand Ngoh Ngoh, le signataire de ce décret présidentiel de nomination puisqu’il bénéficie d’une délégation de signature de Paul Biya. Rappelons que le DG de l’Enam est lui aussi de la famille de Chantal Biya. Il est aisé de comprendre comment le jeune Cleopasse s’y est retrouvé.

Voilà la République du « Sassaye ». Quel message a la jeunesse camerounaise? Soyez fils de pauvre et vous serez « apacheur(relais entre clients et vendeurs) » au marché central de Yaoundé malgré votre Master. Mais si vous êtes le cousin de Chantal « Marie Antoinette »Biya, vous serez promu à des postes juteux à la présidence, même sans expérience. Biya…bo ya alors? ( comprenez plutôt « on va faire comment ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.